Rentrée scolaire et inflation : les familles se tournent vers les ventes solidaires

éducation
Réouverture Emmaüs
©Laurent Figon
A quelques jours de la rentrée scolaire, l’heure est aux derniers achats. Avec l’augmentation des prix, il n’est pas toujours simple pour les parents de préparer la rentrée des marmailles. Si quelques-uns ont reçus des kits de fournitures avec le Département, certaines familles se tournent également vers des ventes solidaires, comme Emmaüs.

Cahiers, trousse, stylos, cartable… S’équiper pour la rentrée scolaire à un prix. Des fournitures et des vêtements que les parents achètent pour leurs enfants ; mais pour les familles les plus démunies, il n’est pas toujours évident de préparer une rentrée scolaire. Certaines se tournent vers des ventes solidaires, comme Emmaüs, où elles peuvent s’équiper moins cher.

Des effets et des vêtements à prix solidaires

 "On observe un pic de fréquentation en cette période de l’année. Aujourd’hui, on met un accent particulier sur les effets scolaires. On a proposé une opération sur des sacs d’école vendredi et samedi derniers, qui ont très bien fonctionné. Il y avait beaucoup de personnes pour des effets mais aussi pour des vêtements à prix solidaires" précise David Houton, directeur adjoint en charge de l’économie solidaire à Emmaüs Grand Sud.

Des prix qui permettent de faire baisser le "budget rentrée" et ne pas trop impacter le portefeuille des ménages. "On peut avoir des vêtements à 1 euro, certaines pièces pour enfants à 50 centimes, des sacs à 3 euros en bon état" ajoute-t-il, puisque les dons sont triés, de sorte à ce qu’ils puissent "être utilisables par tout le monde".

Des ventes solidaires qui ont lieu les mardis, mercredis, vendredis et samedis.

Le reportage de Réunion La 1ère :

💼📙👕 Plus que quelques jours pour s’équiper pour la rentrée scolaire. Face à l’augmentation du coût de la vie, certaines familles se tournent vers les boutiques solidaires.

Des kits de fournitures scolaires distribués aux enfants placés en famille d’accueil

Eux ont été équipés par le Département pour retourner en classe. Les enfants placés en famille d'accueil disposent déjà de cahiers, règles, stylos grâce aux kits de fournitures scolaires qui leur ont été distribués hier. Des kits destinés à 2 000 marmailles de l’Aide Sociale à l’Enfance, ASE ; soit des enfants hébergés dans des familles pour fuir la violence de leur foyer.

"C’est vraiment gentil de leur part, ça prouve qu’ils nous aident dans nos démarches" se réjouit Nathan, un bénéficiaire du kit. "Avec ça, c’est sûr qu’on a nos effets scolaires, contrairement à d’autres qui n’en n’ont pas" ajoute-t-il.

Kit rentrée du Département
Kit rentrée du Département ©Florent Marot

Lors de cette distribution symbolique, solidaire, une aide financière et des réductions dans des magasins partenaires ont aussi été annoncées par Cyril Melchior, le président de Département. Pour ce dernier, ces aides sont indispensables puisque "chaque enfant qui nait sur le territoire de La Réunion doit avoir les mêmes chances que tout autre enfant qui naît sur le territoire de La République. Lorsque vous avez des difficultés, notamment parce que la vie est chère, et bien le Département doit accompagner les enfants".

Des aides qui sont les bienvenues, estime Isabelle Lebreton, l’assistante familiale de Nathan : "c’est un beau geste pour les enfants. Il va aller au lycée. Il a une liste bien chargée".