Retour gagnant pour deux espoirs réunionnais de boxe française

boxe
Quentin Refesse et Florent Armougom, champions de France espoir de boxe française
©RI
Vainqueurs de leurs finales respectives, les espoirs saint-gillois de la boxe française sont rentrés au pays ce mardi 11 janvier auréolés d'un titre de champion de France.

Ils ont passé les fêtes de fin d'année loin de leur famille, dans l'hiver métropolitain, mais le jeu en valait la chandelle. Quentin Refesse et Florent Armougom sont rentrés ce mardi 11 janvier à La Réunion avec chacun un titre de champion de France espoir de boxe française/savate 2022.

Regardez le reportage de Réunion la 1ère :

Boxe : les jeunes pousses péi en lèr !

"On a eu zéro cadeau pour Noël, mais voilà le joli cadeau !" sourit Florent. "On s'est fait plaisir, on a donné le maximum, et ça s'est bien passé, on a bien géré", se réjouit le pensionnaire de l'association omnisport de Saint-Gilles, vainqueur dans la catégorie des moins de 70 kg.

Après avoir passé sans encombre l'obstacle du tournoi qualificatf et des demi-finales à Paris les 18 et 19 décembre derniers, les deux compères ont terrassé leurs adversaires respectifs lors des finales qui se sont déroulées à La Côte Saint-André (Isère) le 8 janvier.

Un an d'attente

"Il fallait que je gagne parce que depuis un mois j'attendais ça, depuis l'année dernière en fait je voulais ce titre" ajoute Quentin Refesse, égale licencié à l'AOSG en moins de 56 kg. "Aujourd'hui je ramène ce titre à La Réunion et je suis fier de moi."  

"Ça fait deux ans qu'ils couraient derrière ce titre" rappelle en effet son père Jean-Christophe, après une édition 2021 perturbée par la pandémie. "Il y a eu le Covid, ils étaient en finale l'année dernière et ils n'ont pas pu la faire… Et cette année rebelote. Après, c'est un budget, donc c'est le club avec les parents qui ont bataillé pour trouver l'argent."

Des sacrifices qui n'auront pas été vains pour les deux jeunes champions, qui visent également un sacre national en kick-boxing en mars prochain.