La Réunion est en pré-alerte cyclonique, une perturbation s'approche de nos côtes

cyclones
La Réunion est en pré-alerte cyclonique à partir de 18 heures
La Réunion est en pré-alerte cyclonique à partir de 18 heures. ©Météo France Océan Indien
Depuis samedi 28 décembre, 18 heures, La Réunion est en en pré-alerte jaune cyclonique. Un système dépressionnaire est en formation au Nord des Mascareignes. Il devrait se nommer Calvinia et se diriger près de Maurice. Selon Météo France, il ne devrait pas devenir cyclone.
 
"La zone perturbée, nommée également système n°4, évolue à environ 835 km au nord-nord-est de La Réunion en déplacement sur une trajectoire sud et présente donc une menace potentielle pour l’île dans les jours à venir (au-delà des prochaines 24h)", estime la préfecture de La Réunion dans un communiqué.

Face à cette situation, le préfet de la Réunion, Jacques Billant, a décidé de déclencher le niveau "pré-alerte cyclonique" du dispositif spécifique ORSEC Cyclones à compter de ce samedi 28 décembre, à 18 heures. Cette future tempête tropicale Calvinia devrait devenir la 3e tempête baptisée de cette saison cyclonique.
  

835 km de La Réunion

Cette tempête en formation devrait devenir prochainement un système. Dans un bulletin, Météo France Océan Indien, explique que la zone perturbée "se situe à 835 km au Nord-Est, des côtes réunionnaises". Elle est également à 1730 km à l'Est de Mayotte. Elle accélère et se déplace désormais à 19 km/h et non plus 11km/h en direction du Sud-Sud-Est.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :  

A l'Est de Maurice

Selon les prévisions de trajectoire, cette tempête en formation devrait se rapprocher de Maurice et passer à l'Est de l'île sœur, le 30 décembre. La perturbation a pris de la vitesse, elle était initialement attendue au plus près des côtes mauriciennes le 31 décembre. Actuellement, ces vents maximaux sont estimés à 45km/h avec des rafales à 65km/h. La pression estimée au centre est de 1003 hPa.
  

Tempête tropicale

Selon Météo France Réunion, ce système ne devrait pas devenir cyclone. "Nous pensons qu'il devrait rester tempête tropicale", explique Philippe Caroff, prévisionniste à Météo France Réunion. 
 

Cette perturbation va s'organiser dans les 48 heures  tout en se rapprochant de sa trajectoire, en direction du Sud. Dès demain, elle sera à l'Est de Maurice et devrait être un peu bloqué dans son déplacement en début de semaine prochaine. Elle devrait stationner, ou se déplacer lentement, dans le secteur Est de Maurice. Elle devrait rester à plus de 200 km de l'île.

 

Pluie et vent

Pluie, vent : le temps va se dégrader dans l'île dans les jours qui viennent. "Nous nous attendons à des pluies, essentiellement sur la moitié sud, de Sainte-Rose à Saint-Leu. Elles pourront être localement fortes en début de semaine prochaine. Le vent devrait aussi se renforcer dans l'ouest en début de semaine, mais il soufflera raisonnablement," rassure Philippe Caroff. 
 

Quelles consignes ?

 A ce stade, la préfecture de La Réunion rappelle les recommandations à suivre :

-Se tenir informé régulièrement sur l’évolution du phénomène en suivant les prévisions météorologiques à la radio ou à la télévision ou sur les répondeurs de Météo France : le 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et le 08.97.65.01.01 pour le point cyclone ;
-Ne pas entreprendre de longues randonnées en montagne ou des sorties en mer ;
-Vérifier ses réserves : conserves, eau en bouteille, piles, médicaments pour les personnes en cours de traitement médical ;
-Ne pas s’approcher du rivage en cas de houle ;
-Vérifier les toitures et les fermetures des locaux d’habitation ;
-Vérifier l’arrimage des machines, outils et matériaux sur les chantiers ;
-S’assurer de connaître le numéro du centre d’hébergement le plus proche de son domicile, au besoin en appelant sa mairie ;
-Contacter son établissement de santé habituel pour les personnes qui suivent un traitement médical, en particulier les insuffisants rénaux et les insuffisants respiratoires.
-Numéros de téléphones utiles: SAMU 15, Pompiers 18, Police et Gendarmerie 17.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live