Réveillon du Nouvel an : l’attestation dérogatoire pour se déplacer à partir de 22h

fêtes de fin d'année
Contrôle de police sur la voie publique
©Police DDSP974

C’est une Saint-Sylvestre particulière que célébreront ce jeudi soir les Réunionnais. Interdiction de rassemblements dans l’espace public dès 18h, puis couvre-feu en deux temps de 22h à 5h. Il faudra donc se munir d’une attestation pour se déplacer en soirée.

La nouvelle est tombée hier, mercredi 30 décembre, en fin de journée. Le préfet de La Réunion a annoncé la mise en place d’un couvre-feu en deux temps de 22h à 5h et l’interdiction de rassemblements dans l’espace public dès 18h ce jeudi 31 décembre.

Des mesures prises par le ministère des Outre-mer, après la décision du conseil de défense et de sécurité nationale réuni la veille.

 

Circulation limitée dès 22h

Si à partir de 18h, il ne sera plus possible de se rassembler dans l’espace public, à savoir les rues, les plages, l’arrière-plage, les espaces verts, les parcs, les aires de loisirs ou encore les abords de rivières, de 22h à 1h, c’est la circulation qui sera restreinte.

Les autorités demandent en effet aux Réunionnais de rentrer de leur lieu de célébration du réveillon, chez des proches ou dans un hôtel ou restaurant, à leur domicile durant cette première partie du couvre-feu. Des déplacements qu’ils devront justifier, il leurs faudra donc être munis d’une attestation de déplacement dérogatoire pour circuler. L’heure de début de sortie devra y être mentionnée. Les personnes devront aussi disposer d'un justificatif de domicile d'une attestation émise par le restaurateur, d'une attestation d'employeur ou du médecin ou encore d'une carte professionnelle. Celles justifiant d’un motif impérieux pourront également se déplacer.

Téléchargez l'attestation de déplacement dérogatoire pour le réveillon du Nouvel an

 

Interdiction total de circuler de 1h à 5h

A partir de 1h du matin, le vendredi 1er janvier 2021, toute circulation sera interdite jusqu’à 5h. Seules les personnes justifiant d’un motif impérieux pourront se déplacer. Sont considérés comme des motifs impérieux : les déplacements professionnels pour se rendre au travail ou en rentrer ; les soins ou achat de produits de santé ne pouvant être différés ; un motif familial impérieux ou l’assistance aux personnes vulnérables.

Tout déplacement devra être justifié par une attestation de déplacement et le cas échéant un justificatif de l’employeur.

Des contrôles renforcés seront mis en place par les forces de l’ordre sur l’ensemble de l’espace public et du réseau routier afin de faire respecter le couvre-feu et l’interdiction de rassemblement dans l’espace public. Ceux qui enfreindraient ces mesures s’exposent à une amende de 135 euros pouvant être majorée à 375 euros.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live