Saint-Benoît : flashé à 184 km/h au lieu de 110. Retrait immédiat du permis

faits divers
Motards de la gendarmerie
©Réunion 1ère
La période des fêtes de fin d’année n’est pas pour autant la trêve des confiseurs des forces de l’ordre. Un automobiliste flashé à Saint-Benoît à 184 km/h et un cyclomotoriste contrôlé à plus de 90 km/h ont terminé la journée à pied…
Régulièrement en cette période de fête, les usagers de la route oublient de respecter le code de la route. Pourtant, gendarmes et policiers continuent de travailler et de surveiller les fous du volant ou du guidon.
Lundi après-midi, les motards de l’escadron départemental de la sécurité routière (EDSR) étaient postés dans l’Est.
 
Plus de permis pour l'un et plus de scooter pour l'autre
 
Le bilan est édifiant :
  • 10 conducteurs ont été contrôlés en excès de vitesse.
  • Un cyclomotoriste qui circulait à 90 km/h, soit le double de la vitesse autorisée sur un 49,9 cm3 (Ndlr : limitée normalement à 45 km/h) a été interpellé et son engin saisi.
  • Un peu plus tard, le chauffard d’une BMW M3 a été lui flashé à 184 km/h au lieu des 110 autorisés sur la RN2. Son permis de conduire lui a été retiré immédiatement. Il devra s’expliquer prochainement devant le tribunal d’instance de Saint-Benoît.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live