Municipales 2020 : Saint-Benoît dan tan lontan a zordi

élections saint-benoît
La ville de Saint-Benoît depuis les Hauts.
La ville de Saint-Benoît depuis les Hauts. ©LP
A la veille des municipales, Réunion La 1ère donne la parole aux habitants des 24 communes de La Réunion. Dan tan lontan a zordi, découvrez comment la ville de Saint-Benoît a évolué. Reportage.
Avec près de 230km², Saint-Benoît est la seconde plus grande commune de La Réunion par sa superficie. Saint-Paul est la première. Traversée par la Rivière des Marsouins, la commune s’étend des Hauts et de la caverne Dufour, jusqu’au littoral de l’Est. Saint-Benoît abrite de nombreux quartiers et lieux-dits, ainsi que plusieurs rivières et forêts. Le village de Sainte-Anne et sa célèbre église font partie de Saint-Benoît. Lontan, le café était cultivé, puis la vanille et le letchi. Aujourd’hui encore, Bras Canot compte de nombreux pieds de letchis.

En 1968, la commune comptait 19 500 habitants, contre 37 760 en 2017, selon les chiffres de l’Insee. A Saint-Benoît, 47% de la population a moins de 30 ans. Le taux de chômage est de 38,9%. La distillerie, la marine, Takamaka ou encore Grand-Etang font partie de la ville. Saint-Benoît est racontée par ses habitants.

Regardez ci-dessous leurs témoignages sur Réunion La 1ère : 
©reunion
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live