réunion
info locale

Octobre Rose : le dépistage du cancer du sein en baisse à La Réunion

cancer Saint-Benoît
Octobre Rose dépistage du cancer du sein mammographie examen GHER 101019
©Réunion la Première
Octobre rose, c’est un mois consacré à la lutte contre le cancer du sein. L’occasion de parler de cette maladie, première cause de décès par cancer dans l’île. L’occasion également de parler des moyens à disposition pour lutter, parmi lesquels le dépistage.
Un constat est aujourd’hui fait : le dépistage est en baisse, notamment dans le Nord et l’Est de l’île. Depuis le début du mois, une campagne de lutte contre le cancer du sein, baptisée " Octobre Rose ", a été lancé.

Chaque année, elle est l’occasion pour les soignants et associations d’évoquer cette maladie et de sensibiliser le public. Un mois marqué par des actions pour collecter des fonds. Le plus grand rendez-vous se déroule chaque année à l’Etang Salé : Odysséa et sa vague rose de coureurs. 

Le dépistage, essentiel pour lutter contre la maladie

A La Réunion, 47% des femmes entre 50 et 74 ans se font dépister, soit 120 000 femmes. 300 nouveaux cas de cancer du sein sont diagnostiqués chaque année dans le département. Pour prévenir ce mal, il ne faut pourtant pas hésiter à se faire dépister. Diagnostiquer tôt, le cancer du sein va guérir dans 9 cas sur 10, d’où la nécessité d’un examen clinique chaque année.

Une inspection devant un miroir et une palpation peuvent aussi être faites par la femme elle-même. Asymétrie, rougeurs ou modifications de la peau pourront ainsi être signalées. Mammographie, examen du radiologue des clichés et même échographie si nécessaire.

Au GHER de Saint-Benoît, les équipes sont sensibles à la question. Mode d’emploi du dépistage avec Sigrid Chane Kaye Bone et Thierry Chenayer.
©Reunion la 1ère

Le dépistage sera l’objet de la Conférence-débat du Dr Eboué en centre-ville de Saint-Benoît, ouvert à tous publics à partir de 9h au local Petit Printemps.
 
Publicité