publicité

Saint-Benoît : un système d’alerte submersion pour l’Ilet Coco

A chaque période de fortes pluies, l’Ilet Coco se retrouve coupé du monde. Le radier qui permet d’y accéder devient infranchissable et les habitants sont isolés. Un système d’alerte submersion a donc été mis en place pour les avertir.

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • LH / Annabelle Boyer
  • Publié le , mis à jour le
A chaque forte pluie, c’est la même histoire. Les riverains de l’Ilet Coco, à Saint-Benoît, sont habitués à voir le radier, qui y mène, régulièrement submergé. Passé un certain niveau de précipitations, il devient en effet impossible de rejoindre ou de quitter ce petit morceau de terre coincé entre deux bras de rivière.
 

Une quarantaine de familles régulièrement isolées


Les pluies d’hier, lundi 7 janvier, et de ce mardi 8 janvier n’ont pas dérogé à la règle. Une fois le niveau de l’eau monté, les habitants se sont retrouvés isolés. Ces derniers ont l’habitude, certains n’hésitent d’ailleurs pas à traverser malgré tout. Les autres attendront la décrue pour passer.
 
© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
Si la montée des eaux est fréquente en cette saison des pluies, elle n’en reste pas moins rapide. Il est donc facile de se retrouvé coincé d’un côté ou de l’autre du bras de la Rivière des Roches que traverse ce radier.
 

Prévenir la submersion du radier


Certains riverains verraient bien une passerelle installée à cet endroit, mais en attendant que cela se fasse, la mairie de Saint-Benoît a opté pour une autre solution. Un système d’alerte submersion a en effet été récemment installé.
 
© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
Il se compose d’un tri-flash et d’un gyrophare  qui clignotent lorsqu’un certain niveau d’eau est détecté sur Bethléem, un peu plus haut. L’objectif est d’avertir les usagers du danger et d’informer qu’il ne faut pas traverser au risque de se retrouver isolé.
 
© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
Une caméra a été installée en appui, mais elle n’est pas encore opérationnelle. La mairie de Saint-Benoît et la cellule de veille hydrologique de la DEAL travaillent à un réglage plus fin du déclenchement de l’alerte.


Le reportage d'Annabelle Boyer et Willy Fontaine.
L'Ilet Coco : un système d'alerte submersion

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play