A Saint-Denis, le nouveau téléphérique fait le plein en ce jour de marché au Chaudron

transports saint-denis
Inauguration téléphérique Papang
Premières cabines du téléphérique Papang Saint-Denis ©Adjaya Hoarau
Ce dimanche 20 mars, de nombreux Dionysiens ont emprunté le nouveau téléphérique urbain inauguré cette semaine. Pour une balade ou pour se rendre au marché du Chaudron, tous sont montés à bord.

Ticket en main, les Dionysiens entrent et sortent de la station du Chaudron, ce dimanche 20 mars. Inauguré cette semaine, le premier téléphérique urbain de La Réunion ne désemplit pas.

Un marché sans problème de stationnement

"Ça évite les problèmes de stationnement de la voiture, c’est pratique et rapide", confie un Dionysien qui est venu au marché du Chaudron en téléphérique ce dimanche matin. Même satisfaction pour une mère de famille, "avec le téléphérique c’est beaucoup plus simple d’emmener les enfants avec moi au marché".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Papang : la rançon du succès

Pour la balade et les photos

Chaque jour, Marie-Thérèse et Betty font le trajet entre le Chaudron et le Moufia,. Le Papang change leur vie. "C’est trop bien, pas d’attente, on s’assoit de suite, on est plus libre", s’exclament-elles. Avant elles prenaient le bus et ne le regrettent plus.

Des Dionysiens ont aussi profité de ce dimanche pour faire "une balade en téléphérique". "Je voulais découvrir à quoi ça ressemble et puis surtout faire quelques photos de là haut", confie l’un d’eux.

Infos pratiques

Pour la balade ou une sortie essentiellement, les passagers étaient nombreux e matin. Les 46 cabines du téléphérique ne désemplissent pas depuis sa mise en service mardi dernier. Il va transporter jusqu’à 6 000 passagers par jour.

Le Papang relie les quartiers du Chaudron et de Bois de Nèfles, en passant par le Moufia de 6 heures à 20 heures. Les cabines ont une capacité de dix places assises. Cinq stations sont desservies : Chaudron, Campus, Moufia, Bancoul, et Bois-de-Nèfles. Le billet est à un euro.