publicité

La colère des assistants sociaux de l'Education Nationale

Manifestation des assistants sociaux de l’Education Nationale demain mercredi 20 février devant le rectorat de la Réunion avant la réunion du Comité Technique Académique. Leur dernier coup de gueule remonte à 2003, une grève de 3 mois pour refuser leur transfert vers le département.
 

© Antoine Garnier Réunion La 1ère
© Antoine Garnier Réunion La 1ère
  • Jean-Paul Mélade
  • Publié le
Cette fois ci, ces personnels de l’académie demandent une augmentation de personnel soit de 3 à 6 personnes en plus, pour mener à bien leur mission de prévention, et d’accompagnement des élèves et des familles ;

Actuellement les 70 assistants sociaux ont en charge chacun un collège ou lycée plus des écoles élémentaires rattachées à un collège.
Le rectorat veut étendre leur missions à d’autres établissements, augmentant du coup leur charge de travail, sans moyens humains supplémentaires ;

Selon Annie Elie, secrétaire académique du syndicat National des Assistants Sociaux Unsa de l’Education Nationale il s’agit de bien faire et poursuivre le travail de prévention, pour ne pas être dans l’urgence et faire du saupoudrage.
Annie Elie demande un plan académique en cohérence avec le plan pauvreté décrété par le gouvernement,  en tenant compte de la précarité des familles et des réalités socio-économiques du département, tout en associant les assistants sociaux au travail de réflexion sur ce  plan. Les 70 assistants sociaux sont appelés à venir manifester devant les grilles du rectorat demain après-midi avant la réunion du CTA qui a lieu à 14h. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play