réunion
info locale

Finances publiques : journée de grève contre 15 suppressions d'emploi

social saint-denis
Grève impôts 1
©Jean-Paul Mélade
Solidaires et la CGTR Finances publiques de La Réunion ont appelé, ce jeudi 14 février, à la grève dans le cadre d’une journée « DGFIP morte ». Un rassemblement pour dénoncer des suppressions d’emploi en plein passage au prélèvement à la source.
 
Une trentaine de militants du syndicat Solidaires Finances Publiques et une dizaine de la CGT sont mobilisés devant l’entrée de la direction régionale des impôts de Champ-Fleuri depuis tôt ce matin. Une action qui fait suite à un mot d’ordre national « journée DGFIP morte ». Mais à La Réunion, pas d'intersyndicale comme en métropole, les syndicats manifestent séparément. 

En plein passage au PAS (Prélèvement à la Source), ils dénoncent les 15 suppressions d’emplois prévus en 2019 et s’oppose au démantèlement programmé de leurs missions et de leurs services, « alors que nos missions ne changent pas », déclare Solidaires Finances Publiques 974 qui dénonce déjà depuis plusieurs mois le manque de moyens pour les mener à bien.
Grève impôts 2
©Jean-Paul Mélade
Outre les suppressions d'emplois, les syndicats se mobilisent contre les restructurations de services, le mépris des usagers qui doivent subir les longues files d’attente et réclament une meilleure prise en compte de leurs conditions de travail, ainsi que l’extension de la prime PAS de 200 euros à l’ensemble des agents du département.
Grève impôts 3
©Jean-Paul Mélade
Une mobilisation qui ne pénalise pas les usagers puisqu’ils peuvent accéder sans difficulté au centre des impôts.



 
Publicité