Front de mer de Saint-Denis : la démolition de l’ancienne bibliothèque départementale est lancée

aménagement du territoire saint-denis
Démolition de l'ancienne bibliothèque nationale de prêt Saint-Denis
Démolition de l'ancienne bibliothèque nationale de prêt Saint-Denis 13/10/2021 ©Laurent Figon
Ce mercredi 13 octobre, la démolition de l’ancienne bibliothèque départementale a commencé, sur le front de mer de Saint-Denis. Les matériaux issus de la démolition seront recyclés. L’ancien bâtiment laissera la place à une "micro forêt urbaine".

Sur le front de mer de Saint-Denis, à quelques mètres seulement de l’ancienne gare routière, les engins sont à pied d’œuvre. La démolition de l’ancienne bibliothèque départementale a débuté ce mercredi 13 octobre, en présence d’élus. Prévu la semaine dernière, le début de la démolition avait finalement été retardé à cette semaine en raison de la météo.

1 500 tonnes de gravats

Au total, les ouvriers vont devoir extraire 1 500 tonnes de gravats. Datant de 1972, l’ancienne bibliothèque nationale est un bâtiment de 650 m² laissé à l’abandon depuis plusieurs années.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Saint-Denis : l’ancienne bibliothèque départementale du front de mer démolie pour laisser place à une micro-forêt urbaine

 

Des matériaux récupérés et recyclés

Durant la démolition, les matériaux vont être récupérés et recyclés, assure la mairie de Saint-Denis.

"Le prestataire va recycler les 1 500 tonnes de béton, explique Jean-Yves Euphrosine, le superviseur du projet. Le béton sera broyé, transformé en gravats et réutilisé pour d'autres constructions en sous-couche". Le métal, le cuivre, l’acier, le bois : de nombreux matériaux seront ainsi récupérés pour être recyclés.

Eviter les poussières

"Ce sont des travaux de démolition raisonnés. L’ancienne construction va être réutilisée dans le circuit de traitement des déchets, assure Anthony Pausé de la direction "structure et bâti" de la ville de Saint-Denis. Le chantier va durer deux mois et se fera par phases. Nous avons un gros ventilateur qui projette des micro bulle d’eau dans l’air pour éviter toute émanation de poussières sur le chantier".

Une micro-forêt urbaine

Le Barachois est en pleine réfection. Cette démolition a lieu dans le cadre du réaménagement du front de mer de Saint-Denis. Une micro-forêt urbaine devrait par la suite remplacer l’ancienne bibliothèque.

"Il y aura un espace végétalisé qui prendra la forme d’une forêt urbaine, c’est un concept né au Japon et créé par un botaniste japonais, Akira Miyazaki", explique Claudine Pounoussamy Derrien, directrice générale adjointe, ville écologique, à la mairie de Saint-Denis. Le végétal apaise les nuisances sonores, est un capteur de pollution, de CO2 et rafraichi les espaces".

Les premiers arbres seront plantés début 2022, explique la mairie de Saint-Denis qui assure que le Barachois de demain sera "plus vert". Le projet prévoit aussi l’aménagement des longères. Au total, 2 500m² seront végétalisés sur cette parcelle.

Une façade maritime attractive et dynamique

"Nous continuons notre travail de transformation de Saint-Denis, et notamment de la façade maritime de la ville, explique Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis. Nous allons refaire le sentier littoral avec la Cinor, les travaux du Barachois vont se poursuivre, et nous aurons bientôt un cinéma en fin d’année et un bar début 2022".

L’objectif de la mairie est de réaliser à Saint-Denis "une façade maritime attractive en terme d’offres d’activités nocturnes et de loisirs". Le sport, la culture, le cinéma, la restauration, ou encore les bars feront vivre le futur front de mer du chef-lieu.