L'avocat René Kichenin, figure du barreau de Saint-Denis, est décédé

justice saint-denis
L'avocat réunionnais René Kichenin est décédé
L'avocat réunionnais René Kichenin n'est plus ©Archives Réunion La 1ère
L'avocat René Kichenin, ancien bâtonnier du barreau de Saint-Denis, est décédé à l'âge de 87 ans après une chute accidentelle à son domicile. Il avait pris sa retraite, il y a une vingtaine d'années.

C'était un visage connu des Réunionnais. René Kichenin, illustre avocat qui a occupé plusieurs fois la fonction de bâtonnier au barreau de Saint-Denis dans les années 1970s et 1980s, est décédé à l'âge de 87 ans, après une mauvaise chute à son domicile.

Il avait pris sa retraite il y a une vingtaine d'années. Cet enfant de Saint-Denis passé par le lycée Leconte de Lisle a suivi des études de droit à la faculté de Poitiers où il a rencontré notamment son "compatriote" Raymond Barre en 1957. Le début d'une amitié qui aura durer un demi-siècle.

"Le premier bâtonnier malbar de La Réunion"

René Kichenin aura su marquer la profession, avant de prendre une retraite bien méritée en 1998, dans sa splendide case créole située dans la rue Labourdonnais, dans le chef-lieu.

L'écrivaine Florence Callandre-Barat lui consacrera un livre sur l'histoire de sa vie. Un ouvrage intitulé "Le lou i bouj ankor" et publié en 2013 par les éditions Surya. René Kichenin se sera ainsi illustré comme le "premier bâtonnier malbar de La Réunion", comme l'a souligné l'auteure en première page de son livre.

René Kichenin était d'ailleurs très respecté au sein de la communauté tamoule, dont il aura été en quelque sorte le porte-parole à travers le journal Trident, hebdomadaire qu'il a fondé et dirigé. Il était enfin connu pour être le propriétaire de la plage de Trou d'eau, dans l'Ouest de l'île.