Le demandeur d’asile Sri Lankais qui s’était retranché armé, à Bellepierre, avec ses enfants, sera jugé le 4 octobre

faits divers saint-denis
Intervention du Raid, mardi 31 août, à Bellepierre, à Saint-Denis.
Intervention du Raid, mardi 31 août, à Bellepierre, à Saint-Denis. ©Imaz Press
Le demandeur d’asile Sri Lankais était devant le Palais de Justice de Champ Fleuri, ce vendredi 3 septembre. Mardi dernier, il s’était retranché dans un appartement armé avec ses quatre enfants. Il est maintenu en détention provisoire dans l'attente de son procès le 4 octobre prochain.

Ce vendredi 3 septembre, le demandeur d’asile Sri Lankais était au Palais de Justice de Champ Fleuri. Mardi dernier, il s’était retranché dans un appartement avec ses quatre enfants. Il était armé d’un couteau et menaçait de s’en prendre à ses enfants, s’il se faisait expulser du territoire.

L'homme sera jugé le 4 octobre prochain. Il est maintenu en détention provisoire dans l'attente de son procès.

Une demande d’asile refusée

Mardi dernier, il avait fallu l'intervention des policiers du Raid pour pouvoir l'interpeller. Les quatre enfants avaient été mis en sécurité par les forces de l'ordre. Ils sont âgés de 14, 12, 7 et un an.

Placé en garde à vue, le Sri Lankais avait expliqué avoir agi ainsi car il venait d'apprendre que sa demande d'asile était refusée.

Le demandeur d’asile Sri Lankais qui s’était retranché armé, à Bellepierre, avec ses enfants, sera jugé le 4 octobre.
Le demandeur d’asile Sri Lankais qui s’était retranché armé, à Bellepierre, avec ses enfants, sera jugé le 4 octobre. ©Antoine Garnier