Saint-Denis : deux obus de la Première Guerre mondiale neutralisés au Chaudron

faits divers saint-denis
FAZSOI armée GrIN NEDEX déminage 07 2020
©FAZSOI

L'un des obus ne présentait aucun danger, le second devra cependant faire l'objet d'un destruction. Le groupe d'intervention NEDEX du FASZOI a neutralisé deux obus datant de la Première Guerre mondiale. Ils étaient détenus par un particulier au Chaudron.

Ce mercredi, le groupe d’intervention du FASZOI a procédé à l’enlèvement des deux obus dans un caisson sécurisé. L’un des obus ne présentait aucun danger, en revanche le second devra faire l’objet d’une destruction sur le champ de tirs à la Plaine-des-Cafres.

Un particulier, résidant au chaudron à Sainte-Clotilde, était en possession de ces deux obus de la première guerre mondiale. Il a contacté les autorités hier, mardi 16 mars. Le groupe d’intervention NEDEX des FASZOI est intervenu pour évaluer la situation dans un premier temps, avant de revenir le lendemain pour procéder à l’enlèvement des deux objets.

Ce mercredi matin, un périmètre de sécurité a été mis en place avec le concours de la police. Les équipes du SDIS ont également été mobilisées pour prévenir toute situation d’urgence.

Les autorités rappellent que toutes munitions classées catégorie A2 sont interdites à la détention, quel que soit leur état, même les éléments qui la compose sont interdits à la détention. Seules les douilles gravées et considérées comme artisanat de tranchée sont autorisées à la seule condition qu'elles ne comportent plus de compositions pyrotechniques et de poudre et qu'elles soient percutées.

Lorsqu'une munition est découverte, "quel que soit son état" :

  • ne la manipulez pas ;
  • prévenez immédiatement le commissariat de police ou la gendarmerie en composant le 17 ;
  • éloignez les personnes proches de vous et empêchez quiconque de s'en approcher.