publicité

Saint-Gilles-les-Bains : manifestation contre la "privatisation" de la plage

Deux cents manifestants, deux députés, un ancien maire et des candidats aux législatives ont manifesté contre l'extension des restaurants de bord de mer. Ils protestent contre la privatisation de l'espace public. Les locations de transats, de parasols, les sentiers de pêcheurs fermés, etc. 

© Réunion.1
© Réunion.1
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le

Dimanche matin, juste à l'heure du repas, deux cent manifestants ont pris d'assaut la plage de l'Ermitage au niveau des restaurants La Bobine et le Coco-Beach, les ciblent principales de leur courroux. Une nouvelle fois, ils s'insurgent contre l'extension de ces commerces. Le collectif de Défense du Domaine public maritime proteste depuis des mois, des années contre la part de plage toujours plus importante sur laquelle les restaurateurs font leur commerce.

Une motion remise au préfet

Les manifestants ont pris à parti les "propriétaires" des lieux, mais également leurs clients qu'ils ont qualifiés de complices. Dans le même temps, d'autres pliaient les parasols et dénonçaient la location des transats en criant : "privatisation de la plage".
L'Union des Réunionnais en Colère a distribué et fait signer une motion, destinée au préfet der mettre un terme immédiat à la privatisation des espaces publics de l'île. 

Manifestation contre la privatisation des plages

 

1 517 813 484

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play