Saint-Gilles : les braqueurs de l’Ylang-Ylang en garde à vue

faits divers
Hôtel Ylang-Ylang 2016
©Tripadvisor
Un majeur et un mineur sont en garde à vue, depuis jeudi soir, dans les locaux de la section de recherche de Saint-Paul. Ils sont entendus au sujet du braquage, ce jeudi après-midi, de l’Ylang-l’Ylang, hôtel situé à Grand-Fond Saint-Gilles-les-Bains.
Il n’est pas encore 17 heures, les policiers du Port sont positionnés à l’entrée de la ville. L’Ylang-Ylang, hôtel de Grand-Fond à Saint-Gilles-les-Bains situé à une quinzaine de kilomètres, a été braqué une heure plus tôt par deux jeunes hommes qui ont pris la fuite sur un scooter en direction du Nord. 
Un équipage correspondant à la description s’approche, hésite, puis avance doucement... En regardant attentivement le deux-roues, les derniers doutes s’envolent. Le pilote et son passager sont immédiatment interpellés et conduits au commissariat. 
L’affaire ayant eu lieu en zone gendarmerie, les deux suspects sont confiés aux militaires qui les ont placés en garde à vue dans les locaux de la SR.
 
Les braqueurs de l’hôtel sont-ils impliqués dans d’autres affaires ?
 
Les deux hommes, qui ont été formellment reconnus par un témoin, sont entendus au sujet de deux autres vols à main armée qui ont eu lieu ces quinze derniers jours dans l’Ouest de l’île. Le mode opératoire des braqueurs de la boulangerie de l’Eperon et de la pharmacie du Port est identique. La seule différence est le nombre d’individus. Lors des deux premiers vols, ils étaient trois...
Les enquêteurs de la gendarmerie vérifient activement les emplois du temps des deux suspects ces deux dernières semaines et recherchent un éventuel complice. 
De nombreux indices permettent de penser que ces deux braqueurs sont impliqués dans les autres dossiers... 

En images avec Eric Lainé

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live