Double homicide à Saint-Joseph : deux gardes à vue levées, le conjoint de la victime de 78 ans toujours entendu

faits divers saint-joseph
Double homicide à Saint-Joseph.
Double homicide à Saint-Joseph. ©Imaz Press

Après le double homicide à Saint-Joseph, seul le conjoint de la victime de 78 ans reste en garde à vue, ce jeudi 11 mars. L’homme est suspecté d’avoir tué sa femme et sa voisine, une aide-ménagère de 57 ans, hier, quartier de Bézaves, à Saint-Joseph.

L’homme de 85 ans, ancien instituteur, est toujours en garde à vue ce jeudi 11 mars. Il est suspecté d’avoir tué sa femme de 78 ans et sa voisine, aide à domicile de 57 ans. Les deux femmes sont décédées, mercredi, dans le quartier de Bézaves, à Saint-Joseph. Les autopsies des corps des deux femmes sont toujours en cours. Une enquête est ouverte pour meurtre.

Deux gardes à vue levées

Hier soir, deux autres personnes placées en garde à vue ont été libérées « après vérification des emplois du temps », précise la procureur de Saint-Pierre, Caroline Calbot.

Une arme blanche

Tôt hier matin, les pompiers avaient été appelés pour porter secours à deux femmes. Arrivés sur place avec le SMUR, ils avaient pratiqué des massages cardiaques, en vain. Les deux victimes étaient décédées des suites des coups portés vraisemblablement par l'homme de 85 ans qui aurait utilisé une arme blanche de type machette ou couteau.

Un homme taciturne

Suite au drame, le meurtrier présumé avait eu un malaise. Il avait transporté à l'hôpital de Saint-Pierre avant d’être ensuite placé en garde à vue.

D'après les voisins, cet octogénaire était un homme taciturne, qui ne fréquentait personne. Il s'occupait de sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer et était très fatigué ces derniers temps, selon l'un de ses amis.