Des milliers de fidèles réunis à Saint-Leu pour la messe de la Salette

religion saint-leu
Des milliers de fidèles sont réunis à Saint-Leu pour la fête de la Salette.
Des milliers de fidèles sont réunis à Saint-Leu pour la fête de la Salette. ©Pierre Comorassamy
Des milliers de fidèles sont réunis depuis ce mercredi matin à Saint-Leu pour la fête de la Salette. Comme tous les ans, les chrétiens viennent assister à la grande messe de la Salette célébrée par Monseigneur Gilbert Aubry.
Une grande ferveur religieuse ce mercredi matin à Saint-Leu. En famille ou entre amis, des milliers de fidèles se sont rendus très tôt sur la colline de Saint-Leu pour assister à la messe de la Salette.

Regardez les images de Réunion La1ère :
Ce véritable pèlerinage rassemble des Réunionnais venus de toute l’île. La messe est célébrée par Monseigneur Aubry. Tous les prêtres du diocèse sont présents pour rendre hommage à Notre-Dane de La Salette.

Monseigneur Aubry était l'invité du journal de Réunion La 1ère : 
  
Des milliers de fidèles sont réunis à Saint-Leu pour la fête de la Salette.
Des milliers de fidèles sont réunis à Saint-Leu pour la fête de la Salette. ©Pierre Comorassamy
 

Rituel religieux

Chaque année, cette grande manifestation religieuse attire près de 10 000 pèlerins ou curieux. Le rituel religieux consiste à monter les marches qui conduisent à la petite chapelle, un chemin de croix que certains effectuent à genoux.

Prières et messes rythment cette célébration qui va durer jusqu’au 23 septembre. Différentes festivités, comme concerts, défilés et spectacles sont aussi organisés dans la ville.
 
Des milliers de fidèles sont réunis à Saint-Leu pour la fête de la Salette.
©Pierre Comorrasamy
Des milliers de fidèles sont réunis à Saint-Leu pour la fête de la Salette.
©Pierre Comorassamy
 
Regardez ci-dessous le reportage de Réunion La 1ère :  

L’histoire

Cette fête trouve son origine en 1859. L’île est victime d’une grande épidémie de peste et de choléra qui fait 2700 morts. Le père Saissac, curé de la paroisse promet alors de construire une chapelle en l’honneur de Notre-Dame de la Salette sur une petite colline à Saint-Leu si ses paroissiens sont épargnés par l’épidémie. Finalement, peste et choléra s’arrêtent aux portes de Saint-Leu.
 
La Salette a son histoire
©Pierre Comorassamy