La Réunion : un pointe blanche de récif relâché à Saint-Leu

requins saint-leu
Pointe de blanche marqué et libéré août 2018
©CRA Réduction du Risque Requin
En début de semaine, les pêcheurs sélectionnés par le centre de réduction du risque requin (CRA) ont capturé et relâché un requin pointe blanche de récif à Saint-Leu. Le bouledogue juvénile, capturé dans le port de Saint-Gilles, a été réanimé et installé dans une cuve de 56 000 litres au Port. 
Réduire le risque requin le long des côtes de La Réunion ne signifie pas l'extermination des squales de l'océan Indien.
Mardi, les pêcheurs professionnels qui participent au programme de palangres destinées à capturer les tigres et les bouledogues, représentants une menace sérieuse et immédiate pour les usagers de la mer, ont capturé un requin pointe blanche de récif (Carcharhinus albimarginatus) dans le secteur de Saint-Leu. Le poisson étant encore vivant, les intervenants l'ont marqué avec un spaghetti avant de le réoxygéner et de le relâcher comme le démontre cette vidéo postée sur la page Facebook du CRA.En début de semaine, les acteurs du CRA, aidés des spécialistes de l'aquarium de Saint-Gilles, ont capturé un requin bouledogue qui avait élu domicile dans le port de Saint-Gilles. Le squale juvénile a été transporté sous anesthésie jusqu'aux installations au Port dans les installations de l'ex HydroRéunion. Le CRA précise que le poisson a dû être réanimé pendant 30 minutes avant d'être libéré dans le bassin de 56 000 litres mis à sa disposition. Le premier petit bouledogue, à avoir bénéficié d'une tentative de sauvetage, avait été capturé sur le chantier de la Nouvelle route du littoral. Malheureusement, celui-ci n'a pas survécu ! 
​​​​
Les Outre-mer en continu
Accéder au live