Journée internationale des forêts : 100 000 arbres replantés pour reconstituer la forêt semi-sèche de Saint-Leu

écologie saint-leu
Forêt semi-sèche de Saint-Leu La Réunion
Forêt semi-sèche de Saint-Leu, entre la Pointe-au-Sel et Stella. ©Thierry Chapuis
A Saint-Leu, le projet "Grand Stella" a été lancé ce lundi 21 mars en présence des représentants de la Région et du Département. L’objectif de la commune est de reconstituer, d’ici 100 ans, la forêt entre le musée du sel et le musée du sucre, de la Pointe-au-Sel au quartier de Stella.

Des milliers d’arbres seront plantés pour reconstituer la forêt semi-sèche entre Stella et la Pointe-au-sel, à Saint-Leu. Appréciée des promeneurs, cette forêt devrait retrouver son visage d’antan.    

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

Saint-Leu se met au vert

80 hectares pour la préservation de la flore et de la faune patrimoniale

A l’occasion de la Journée mondiale des forêts, la première tranche du projet "Grand Stella" sur 80 hectares, appartenant à la Région Réunion. Près 100 000 arbres devraient être plantés en 5 ans sur cette espace, indique le maire de Saint-Leu, Bruno Domen.  

Un parcours de santé et des jardins partagés seront également aménagés. Un espace dédié au monde agricole, pour la préservation des espèces comme le bœuf Moka et les cabris, est prévu.      

Forêt semi-sèche de Saint-Leu à La Réunion
Forêt semi-sèche de Saint-Leu. ©Thierry Chapuis

Reconstituer un milieu naturel dans un milieu péri-urbain

Sur 13 hectares sera reconstituée la forêt semi-sèche, plantée selon un protocole très précis, établi par les spécialistes du plan "Un million d’arbres pour La Réunion", initié par le Département. Des techniques d’ingénierie écologique forestière permettent notamment de transposer ce qui s’applique dans les milieux naturels vers les milieux urbains ou péri-urbains, comme celui-ci.  

La densité de replantation est " très élevée ", explique Yann Fontaine, chef de projet, à raison de 2 plants par m² Cela va permettre de créer de la "concurrence" entre les plants et de donner de la "résilience" plus rapidement aux espaces.  

Bois de demoiselle, bois de buis, bois d’éponge, affouche bâtard ou encore zévi marron font partie des essences sélectionnées.    

Bois de demoiselle, parmi les plantes replantées dans la forêt semi-sèche de Saint-Leu à La Réunion
Bois de demoiselle, parmi les plantes replantées dans la forêt semi-sèche de Saint-Leu. ©Thierry Chapuis

Une cinquantaine d’agents formés pour mener à bien le projet

Le gros de la tâche est confiée à la cinquantaine d’agents de l’association "Piton Saint-Leu lèv la tête". Elle participe également aux replantations sur les plages de ponte pour préserver les tortues marines.  

Les agents sont ainsi chargés du débroussaillage des sentiers, de la plantation et de l’arrosage des plants, et du désherbage. Une formation en horticulture, en paysagisme ou en médiation est dispensée aux agents, dans le cadre de contrats PEC.  

Replantation d'arbres pour reconstituer la forêt semi-sèche de Saint-Leu à La Réunion.
Replantation d'arbres pour reconstituer la forêt semi-sèche de Saint-Leu. ©Thierry Chapuis

Une seconde tranche du projet "Grand Stella", qui comprend 18 hectares entre le cimetière de Saint-Leu et la D11, doit faire l’objet d’études pour un aménagement ultérieur.

La forêt, vitale pour de nombreux réunionnais

A La Réunion, l’Office National des Forêts gère un domaine forestier d’un peu plus de 100 000 hectares, soit 40% de la superficie de l’île, dont 85% du cœur du Parc national.  

Nombreux sont ceux qui aiment se ressourcer, communier avec la nature, dans la forêt de Bébour-Bélouve à la Plainte-des-Palmistes.  

Regarder le reportage de Réunion la 1ère :      

 

Prenez un bol de nature pour la journée internationale des forêts.

A la découverte de la biodiversité de Saint-Philippe

A Saint-Philippe, la 1ère édition de BioDi’Phil s’est tenue ce lundi 21 mars à l’occasion de la journée internationale des forêts. Lors de cette manifestation dédiée à la biodiversité, le public était invité à "respirer" la forêt de Mare Longue et à mieux en connaître la faune, notamment ses oiseaux.  

La forêt de Mare Longue est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle recèle des milliers de trésors naturels, près de 600 espèces y sont recensées.