Le centre Kélonia fait le plein pour la 23ème édition des Tortues Marines

océan indien saint-leu
Journées tortues marines Kelonia
©t.peres
Ce week-end, les tortues marines étaient à l'honneur au centre Kélonia. Hier, samedi 3 juillet, plus d'un millier de visiteurs ont répondu présent pour cette 23ème édition des journées réunionnaises des tortues marines. Et sans doute le double, ce dimanche.

La 23ème édition des Journées réunionnaises des tortues marines a remporté un vif succès au cours de ce week-end du samedi 3 juillet.

Plusieurs ateliers mais aussi des animations étaient proposées aux visiteurs. Certains ont même pu se prendre en selfie avec... "Moana", une sirène invitée pour l'occasion !

L'objectif de l'événement est surtout de sensibiliser le public à la protection de l'espèce. Kélonia est un centre de soins des tortues marines qui sont menacées par des activités humaines. Et les visiteurs l'ont très bien compris.

23eme édition des journées réunionnaises des tortues marines à Kélonia
©Suzette Emma

Les bateaux, un danger pour les tortues

Les plus petits, comme les plus grands, ont ainsi pu découvrir comment Chokas, une tortue blessée par un bâteau, a pu se rétablir avec l'aide des soigneurs et des scientifiques. En voie de guérison, elle devrait retrouver la mer et le grand large d'ici trois mois.

Stéphane Ciccione, le directeur de Kélonia, explique que ce genre d'accident est fréquent. Il cite l'exemple de cette tortue prise en charge au mois de novembre de l'année dernière après avoir eu la carapace brisée.

"On a dû mettre des coutures en inox pour rapprocher les bords de la carapace et maintenant la tortue recommence à manger et à grossir", relate-t-il. "On l'a présentée au public pour que les gens comprennent qu'il faut limiter la vitesse dans les endroits où les tortues sont présentes, à proximité de la côte". 

23eme édition des journées réunionnaises des tortues marines à Kélonia
©Suzette Emma

Préserver l'environnement, sauver les tortues 

De même, cétait l'occasion de faire un message pour la préservation de l'environnement. Une sensibilisation  était ainsi proposée sur l'impact du réchauffement climatique sur les tortues. "On sait que les tortues ont une reproduction qui dépend beaucoup de la température, explique encore Stéphane Ciccione. Si les températures augmentent, on va avoir un déséqulibre entre les males et les femelles".

D'où l'importance par exemple de faire attention à nos choix en matière de déplacement et de consommation pour limiter l'émission de gaz à effet de serre.

23eme édition des journées réunionnaises des tortues marines à Kélonia
©Suzette Emma