World Clean Up Day : des élèves de Saint-Leu ont pris de l’avance

écologie saint-leu
World Clean Up Day ramassage élèves CM2 ecole du centre Saint-Leu 160921
©Réunion la 1ère
Une journée pour prendre soin de la planète, c’est l’esprit du World Clean Up Day. Prévu samedi 18 septembre, l’événement a été anticipé à Saint-Leu et à Saint-Pierre par des élèves de primaires et les futurs ingénieurs de l’Esiroi.

Le World Clean Up Day, ou journée mondiale de ramassage des déchets, se déroulera samedi prochain, pourtant à La Réunion, les actions ont déjà commencé. Ce jeudi 16 septembre, l’Ecole d’Ingénieurs Esiroi et l’école primaire Albert Camus ont réalisé une collecte des déchets sur le littoral de Terre-Sainte, à Saint-Pierre.

A Saint-Leu, les élèves de CM2 de l’école du centre ont aussi participé à une action de ramassage sur la plage. Munis de casquettes, de gants et de sacs poubelles, les 29 marmailles ont traqué les déchets sur le sable et dans les rochers.

Regardez le reportage de Réunion la 1ère :

Ecologie : 29 jeunes ambassadeurs de l'environnement ©Réunion la 1ère

 

Apprendre sur le milieu

En petit groupes, les élèves analysent le fruit de leur récolte, et ne se privent pas d’en faire partager les adultes. Ce nettoyage est prétexte à des exercices pédagogiques : peser, mesurer et constater que les mauvaises habitudes ont la vie dure.

Les élèves travaillent avec des scientifiques de la Réserve marine de La Réunion ou encore Kélonia pour étudier le milieu et font des analyses. Ils participent au projet pédagogique de l’Aire Marine Educative initié en 2016 à Saint-Leu.

L’objectif, sensibiliser la population à la fragilité de la barrière corallienne, collecter les déchets ou encore planter des végétaux pour préserver la plage.

1 500 personnes sur 52 sites ce samedi

Samedi 18 septembre, aura cette fois lieu un grand nettoyage de l’île. Plus de 1 500 personnes seront réparties sur 52 sites.

Quand on sait que les masques mettent 400 ans à se décomposer dans la nature, les bouteilles de verre 10 000 ans, ce type d’action fait sens, pour Bernard Padé, l’ambassadeur péi du World Clean Up Day.