Saint-Louis : l'exaspération des chauffeurs d'Alternéo après des jets de pierre sur un bus

faits divers saint-louis
Dans un communiqué, le réseau de transport du Sud, Alternéo, déplore l'agression d'un conducteur de bus à Petite-Ile, ce lundi 6 décembre.
Transport de bus à La Réunion (photo d'illustration). ©Imaz Press
Un bus a reçu des jets de pierre, vendredi dernier, à Saint-Louis. Troisième acte de violence en deux mois sur le réseau Alternéao. Les chauffeurs sont exaspérés.

A Saint-Louis, au niveau de la ZAC Palissade, un bus du réseau Alternéo a été la cible de jets de pierre, vendredi dernier. Il était 18h30 lorsque l'incident s'est produit.

L'exaspération des chauffeurs

C'est la troisième fois en deux mois que les bus du réseau Alternéo subissent des actes de violences. Les chauffeurs se disent exaspérés.

"C'est le moyen de transport pour aller en ville, pour aller partout, il faut entretenir ça, assure Miguel, un chauffeur. Sans ça, on gagne pas aller à la plage, aller voir la famille".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Un bus a reçu des jets de pierre à Saint-Louis. Troisième acte de violence en deux mois sur le réseau Alternéao. Les chauffeurs sont exaspérés

Le réseau de bus pénalisé

"Heureusement, ce véhicule ne transportait pas de passagers, précise le réseau Alternéo dans un communiqué. Les dommages ne sont que matériels, mais ils pénalisent grandement l'exploitation du réseau le bus qui est immobilisé durablement".

"Les conducteurs nous disent qu'ils ont peur de passer dans certains secteurs à certaines heures, explique Mathieu Chichery, directeur de la SEMITTEL. Cela pénaliserait nos clients qu'on ne puisse plus emprunter certaines rues à certaines heures".

La direction du réseau Alternéo et la CIVIS, autorité organisatrice, condamnent avec la plus grande fermeté ces violences et s'inquiètent "grandement de leur récurrence". Elles demandent l'aide des autorités "pour mettre fin à ces incivilités".

Une plainte a été déposée et l'individu identifié.