réunion
info locale

Saint-Paul : accidents en série sur la chaussée Royale

accidents
Accident bas des rampes de Plateau-Caillou, ville de Saint-Paul, novembre 2019
©Fabrice Floch
En ville de Saint-Paul, avant 2019, les automobilistes s’interrogeaient sur l'utilité des feux tricolores clignotants. Depuis, ils sont en service, excepté celui du carrefour avec les rampes. Étrangement, c'est le lieu des accidents plus ou moins graves.
Les collisions, accrochages et accidents se multiplient au niveau du carrefour du bas des rampes de Plateau-Caillou avec la chaussée Royale, et la rue Poivre. Pas une semaine, sans que deux usagers se rencontrent sans le vouloir. Les causes peuvent être multiples, prise de risque, inattention, vitesse excessive, alcool et zamal, cependant ces accidents ont un dénominateur commun : l’absence de feux tricolores. En fait, ils sont installés, mais ils ne fonctionnent pas ou rarement.
 

Une solution évidente 


Certes, ces accidents ne sont pas mortels et ne sont souvent « que » matériels. À La Réunion comme en métropole, la voiture pèse très lourd dans le budget des familles. Au-delà de l’accrochage si l’on compte le prix des réparations, l’immobilisation du véhicule et la surcote de l’assurance, sans oublier le traumatisme lié au choc, l’admission des passagers ou des conducteurs, légèrement blessés, aux urgences le coût devient considérable. Les adeptes de l’économie se réjouiront des dépenses engendrées, les pragmatiques s’interrogent sur l’absence des feux tricolores qui épargneraient tant de désagréments.
 
Feux tricolores
Fin 2018 et tout au long de l'année 2018, les feux tricolores du centre-ville de Saint-Paul étaient, la plupart du temps, simplement orange et clignotant ©Fabrice Floch
Publicité