Assises : le procès des auteurs présumés du meurtre de Julian Robert s’ouvre ce lundi

justice saint-paul
Cour d'assises de saint-denis
La cour d'assises de Saint-Denis. ©Imaz Press

La première session de l’année des Assises démarre ce lundi après-midi, avec une affaire de meurtre. Jean Melchior et Abou Hassani vont devoir expliquer le meurtre de Julian Robert, en 2017. La victime, retrouvée sur la route du Maïdo, avait été poignardée.

Les deux mis en cause encourent de 30 ans de réclusion criminelle. Ils sont accusés du meurtre de Julian Robert, un Saint-Paulois de 31 ans. La famille de la victime attend depuis 3 ans et demi que justice soit faite.

Deux auteurs présumés

Trois ans et demi que cette famille attend de savoir pourquoi les deux auteurs présumés se seraient acharnés de la sorte sur le jeune homme.

Dans la nuit du 6 au 7 juillet 2017, le corps de Julian Robert est retrouvé baignant dans une mare de sang sur la route du Maïdo. La victime avait reçu plusieurs coups de couteau. L’enquête aboutira à l’interpellation des deux auteurs présumés près de 4 mois après les faits.  

4 coups de couteau mortels

Accident, légitime défense, Jean Melchior, 37 ans, et Abou Hassani, 25 ans, devront s’expliquer durant ces 3 jours de procès. Le premier avait reconnu les coups de couteau, expliquant qu’il s’était senti en danger. La victime, a-t-il dit, aurait tenté de l’étrangler. Abou Hassani aurait, lui, maintenu la victime.

Pour les médecins légistes, Julian Robert, qui a été laissé pour mort, a succombé à quatre coups de couteau : trois au thorax et un à la tempe. Les auteurs présumés se seraient ensuite emparés de la sacoche de la victime et auraient partagé l’argent qui s’y trouvait.

Un crime crapuleux sur fond de zamal, semble-t-il. Le verdict est attendu mercredi.