Au Maïdo, l’accès au belvédère Nord menace de s’effondrer, mais attire toujours des indisciplinés

risques naturels saint-paul
L'accès à une partie du belvédère du Maïdo est interdit
L'accès à une partie du belvédère du Maïdo est interdit ©Willy THEVENIN
Fragilisé depuis l’incendie de 2020, l’accès au belvédère Nord du Maïdo est interdit au public. Il menace de s’effondrer, mais il attire encore de nombreux indisciplinés.

C’est un selfie qui pourrait leur coûter la vie. Malgré l’interdiction, des indisciplinés se rendent sur l’accès Nord du belvédère du Maïdo. Téléphone en mains, ils immortalisent le paysage.   

Accès interdit au Belvédère Nord du Maïdo qui menace de s'effondrer
Accès interdit au Belvédère Nord du Maïdo qui menace de s'effondrer ©Delphine Poudroux

"On craint de les voir tomber"   

Ce dimanche 15 mai, la vue est incroyable. Le cirque de Mafate est sous un soleil radieux. Pourtant, sous les pieds de ces inconscients, la falaise menace de s’effondrer. Toute cette partie Nord du belvédère est interdite d’accès.  

Accès interdit au Belvédère Nord du Maïdo qui menace de s'effondrer
Accès interdit au Belvédère Nord du Maïdo qui menace de s'effondrer ©Delphine Poudroux

De l’autre côté du belvédère, toujours accessible, les curieux sont sidérés. "C’est inadmissible et déplorable de voir ces gens irresponsables et indisciplinés, ils le savent que c’est interdit, s’agace Lili, habituée à venir admirer la vue depuis le Maïdo. La nature humaine est désobéissante. On craint de les voir tomber, il y a des failles".  

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

©reunion

Même agacement de la part d’un père de famille venu avec ses enfants ce matin. "Ces gens là-bas sur la falaise, c’est risqué et ce n’est pas un exemple à montrer aux autres, remarque-t-il. On préfère rester là où la vue est sécurisée avec les enfants pour profiter".   

L'accès à une partie du belvédère du Maïdo est interdit
L'accès à une partie du belvédère du Maïdo est interdit ©Willy THEVENIN

Un écartement important des fissures  

Au niveau de l’accès Nord du belvédère, la roche est très friable. Les remparts du Maïdo ont été fragilisés par l’incendie d’octobre 2020. Depuis, le site est sous surveillance renforcée grâce au Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) qui mesure les mouvements du relief.

Accès interdit au Belvédère Nord du Maïdo qui menace de s'effondrer
Accès interdit au Belvédère Nord du Maïdo qui menace de s'effondrer ©Delphine Poudroux

Cette semaine, ce dispositif de veille a enregistré une alerte, avec un écartement important des fissures sur le rempart. Les autorités ont alors interdit l’accès au belvédère Nord, mais en laissant libre le reste du point de vue.  

Depuis l'incendie de 2020, la vue côté Nord du Belvédère était déjà sécurisée par des rubalises installées par les agents de l’Office National des Forêts.

Accès interdit au Belvédère Nord du Maïdo qui menace de s'effondrer
Accès interdit au Belvédère Nord du Maïdo qui menace de s'effondrer ©Delphine Poudroux

Deuxième site le plus fréquenté à La Réunion

Chaque année, plus de 250 000 visiteurs se rendent sur le site du Maïdo pour admirer l’un des plus beaux panoramas de l’île. Du belvédère, la vue s’ouvre sur le Piton des Neiges, le cirque de Mafate, le col du Taibit ou encore le rempart du Grand Bénare. Il est le second site le plus fréquenté de La Réunion, après celui du Pas de Bellecombe, au volcan.