La Croix-Rouge forme aux gestes qui sauvent sur le marché forain de Saint-Paul

société saint-paul
Secourismes gestes qui sauvent Croix-Rouge marché de Saint-Paul La Réunion
Initiation aux gestes qui sauvent avec la Croix-Rouge sur le marché forain de Saint-Paul. ©Alix Catherine
Protéger, alerter et secourir, ces gestes peuvent sauver des vies, mais encore faut-il les connaître. La Croix-Rouge de La Réunion mène des sessions de sensibilisation et d’initiation. Ce samedi, les bénévoles étaient présents sur le marché forain de Saint-Paul.

" Un quart d’heure de votre vie pour sauver une vie ", c’est le slogan des bénévoles de la Croix-Rouge pour inciter les passants à s’initier aux gestes qui sauvent. Ce samedi 27 août, ils dispensaient une session de formation aux premiers secours sur le marché forain de Saint-Paul.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère :

15 à 20 minutes pour apprendre les bons gestes

Plusieurs mannequins au sol permettent de pratiquer les gestes de secours. Certains les connaissaient déjà, mais ne sont pas mécontents de se les rappeler. Pour d’autres, c’est une découverte.

En 15 à 20 minutes, impossible de tout apprendre, il s’agit vraiment d’aller à l’essentiel. Protéger la victime, alerter rapidement et avec le bon message, et enfin pratiquer les bons gestes pour que la personne soit prise en charge le plus rapidement possible, sont les points que Cyril Comet, formateur en premiers secours à la Croix-Rouge, aborde avec les passants.

Se former pour agir et sauver des vies

Cette session de formation est gratuite et accessible à tous. Elle a pour objectif de donner envie de découvrir, d’aller plus loin et de réellement se former. Elle est une déclinaison d’une opération nationale de la Croix-Rouge baptisée " L’été qui sauve ".

Il s’agit de former un maximum de la population aux gestes qui sauvent, pour permettre à une personne d’agir si elle est témoin d’un arrêt cardiaque ou encore d’un accident vasculaire cérébral, explique Gilbert Asty, directeur territorial de l’urgence et du secourisme à la Croix-Rouge.

D’autres sessions doivent être dispensées à travers l’île, dont une dès le week-end prochain à Saint-Benoît.