réunion
info locale

Disparu à la Saline, le touriste écossais était à La Réunion pour les 40 ans de sa femme

faits divers Saint-Gilles
lagon de la saline
©IMAZ PRESS
Le touriste écossais porté disparu samedi dernier au lagon, à la Saline, était venu à La Réunion pour les 40 ans de sa femme, selon des médias britanniques. Sa main a été retrouvée lors de l'autopsie d'un requin tigre capturé au large de Boucan Canot.
Le terrible décès de ce touriste écossais de 44 ans, à La Réunion, fait la une de la presse britannique. Selon les médias de Grande-Bretagne, Richard Martyn Turner, fonctionnaire, était venu passer des vacances dans l'île pour les 40 ans de sa femme.

Résidant à Edimbourg en Ecosse, le couple séjournait à Saint-Gilles, à l'hôtel Le Lux à la Saline. Selon le site internet du Daily Mail, Richard Martyn Turner est décrit par des amis comme "gentil" et "excentrique".
 

Des examens médicaux

Des examens médicaux doivent encore être réalisés dans les jours qui viennent sur la dépouille de la victime. Ils devront permettre de déterminer si l'homme était déjà décédé lorsque le requin s'en est pris à lui.

Les équipes du Centre de Sécurité Requin ont retrouvé la main du disparu dans l'estomac d'un requin tigre. La femme du disparu a identifié la bague de son mari, retrouvée lors de l'autopsie dans l'estomac du squale.
 

Autopsie du requin

Depuis lundi, les équipes du Centre de Sécurité Requin ont capturé cinq requins tigre, dont quatre au large de Boucan Canot. C'est lors de l'autopsie d'un des squales que les scientifiques ont découvert une partie du corps du touriste écossais.
 

Le danger des passes au lagon

L'homme a disparu samedi, alors qu'il était parti se baigner dans le lagon à La Saline. Il n'est jamais revenu sur le rivage. Sa femme avait alerté les secours en fin de journée. Parti nager avec palmes et tuba, l'homme avait été vu pour la dernière fois près de la grande passe où les courants sont très violents. 

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :  
©reunion
Publicité