réunion
info locale

Agression à l'insecticide et rixe: les protagonistes fixés sur leur sort le 18 février

justice
Palais de justice
Un procès qui fait le buzz...C'était en décembre dernier....Un automobiliste avait aspergé d'insecticide un gilet jaune sur un barrage routier de Saint Gilles les Bains. Les protagonistes de la rixe qui a suivi ont comparu lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis
 
L'affaire avait fait grand bruit et la séquence un énorme buzz sur les réseaux sociaux en pleine crise sociale contre la vie chère: un homme en train d'asperger d'insecticide un gilet jaune sur un barrage routier de Saint-Gilles les Bains. L'automobiliste qui se disait exaspéré par les embouteillages n'avait pas hésité à sortir de son véhicule pour menacer les manifestants avec une bombe contre les insectes. Un geste qui a provoqué un ralé-poussé et contribué à faire monter la tension. 

La compagne de l'automobiliste avait même filmé l'altercation avec son portable avant de se le faire subtiliser par un des Gilets jaunes. 

Les forces de l'ordre avaient dû intervenir pour mettre fin à la rixe. Les 2 hommes en cause dans ce ralé-poussé se sont expliqués ce lundi après-midi devant les juges du tribunal correctionnel de Saint-Denis.

L'automobiliste médecin allergologue de profession à Saint-Paul et à Saint-André a reconnu à la barre avoir craqué. 

" Ces barrages c'était 2 semaines de stress intense. Impossible d'aller au travail. 5 barrages jusqu'à Saint-André. J'ai craqué. Je suis désolé. Je sais que cet insecticide n'est pas dangereux, juste désagréable..."


Le Gilet Jaune qui a donné un violent coup de poing au médecin-allergologue âgé de 56 ans a exprimé ses regrets à la barre. 


" J'ai honte d'avoir cédé à cette violence...La situation a dégénéré...Tout le monde était fatigué"


La procureure a requis une peine de 6 à 8 mois de prison avec sursis et 2 500 euros de dommages et intérêts à l'encontre de l'automobiliste en colère, et 3 mois de prison avec sursis à l'encontre du Gilet Jaune qui a frappé l'automobiliste. 
Gilet jaune
4 mois de prison avec sursis pour le Gilet Jaune qui avait frappé un automobiliste ©Rahabia Issa
Les magistrats du tribunal correctionnel de Saint-Denis rendront leur décision le 18 février prochain.

Rappel des faits avec Rahabia Issa
 
©reunion