Soignée durant plusieurs heures, l'éléphante de mer a repris le large

animaux saint-paul
L'éléphante de mer reçoit des soins après l'intervention des vétérinaires eau
L'éléphante de mer reçoit des soins après l'intervention des vétérinaires ©Géraldine Blandin
Il a fallu plus de sept heures, l'intervention de secouristes, de vétérinaires et de bénévoles pour secourir l'éléphante de mer qui s'est une nouvelle fois échouée dans l'Ouest de l'île. Blessé par des hameçons, l'animal a pu être sauvé et a repris mer.

Epuisée, couchée sur une bâche à l'ombre d'un parasol, l'éléphante de mer reprend doucement des forces. Ce dimanche 9 janvier, l'animal est venu une nouvelle fois s'échouer sur les côtes Ouest de l'île.

Retour en images sur le sauvetage :

 

Anesthésiée pour retirer un hameçon

Ce matin, elle a été aperçue, blessée, par des badauds sur la plage des Aigrettes. L'animal avait un hameçon dans la bouche. "Il lui traversait la joue, il a fallu inciser pour le sortir de la chair", explique Francis Schneider, un des trois vétérinaires qui a participé aux soins.

Prise en charge ce matin, par des vétérinaires, des bénévoles de l'association Globice et des secouristes du SDIS, l'éléphante de mer a été sortie de l'eau. Les vétérinaires l'ont ensuite anesthésiée durant 20 minutes pour pouvoir lui extraire ce premier hameçon. Au cours de l'intervention, les vétérinaires en ont découvert un second.

Les vétérinaires au chevet de l'éléphante de mer retirent hameçon
Les vétérinaires au chevet de l'éléphante de mer ©Rahabia Issa

 

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

©reunion

 

"Tirée d'affaire"

"L'autre hameçon était au fond de son œsophage, à 50 cm, explique Francis Schneider. Maintenant il est dans la paroi, il va être digéré peu à peu et s'enkyster". Pour ce vétérinaire, l'éléphante de mer est tirée d'affaire "pour ce problème-là".

Après l'intervention, l'animal s'est réveillé doucement à l'ombre d'un parasol. Hydratée par les bénévoles, elle a repris des forces sous les yeux rassurés des badauds. "C'est triste de voir cet animal souffrant, sans défense, livré à lui-même, heureusement qu'il est pris en charge par les soignants", remarque un passant. Il a ensuite repris la mer de lui-même.

L'éléphante de mer
L'éléphante de mer après l'intervention des vétérinaires ©Géraldine Blandin

 

Une migration plus lointaine que d'habitude

Cette éléphante de mer est très loin de ses terres. "Son habitat naturel est dans les TAAF, explique Vanessa Estrade, vétérinaire, chargée d'étude à l'association Globice. Ces animaux peuvent entamer des migrations vers le Nord et se poser sur des îles pour faire leur mue. Sauf que La Réunion est vraiment plus au Nord que là où ils se posent d'habitude".

Selon Vanessa Estrade, il y a une dizaine d'années, Alan, un éléphant de mer était lui aussi resté plusieurs mois près de nos côtes, et sur la plage du Tremblet. "Lui aussi avait fait une migration extrême en venant jusqu'à La Réunion", remarque Vanessa Estrade.

L'éléphante de mer à nouveau échouée dans l'Ouest, et blessée par un hameçon.
L'éléphante de mer à nouveau échouée dans l'Ouest, et blessée par un hameçon. ©Imaz Press

 

A La Réunion depuis le 26 décembre

Cette éléphante de mer avait été aperçue pour la première fois le 26 décembre dernier. Elle s'était échouée à La Grande Chaloupe où elle avait été secourue. L'animal de deux mètres avait été renfloué par les membres du Réseau Echouage avec l'aide des sapeurs-pompiers.

Quelques jours plus tard, le 30 décembre, l'éléphante de mer était à nouveau observée au niveau du port sur la commune de La Possession. Selon les spécialistes, "il est commun chez ces animaux de s'échouer sur les rivages pour se reposer ou effectuer leur mue". Une phase qui peut durer jusqu'à trois semaines, période durant laquelle ils ne s'alimentent pas. Le 31 décembre dernier, cette éléphante de mer avait repris la mer.

elephante de mer échouée sur la rampe d'accès du port de la possession 301221
©Laurent Figon

 

Si jamais vous l'apercevez à nouveau

L'association Globice invite les éventuels témoins à signaler toute nouvelle apparition de l'animal au numéro de veille échouage, au 06 92 65 14 71.