publicité

Transport de matériaux dans Mafate : les habitants du cirque à la recherche d’un interlocuteur

Ils voulaient notamment discuter avec le préfet. Les habitants de Mafate organisaient ce samedi une réunion pour évoquer le transport des matériaux. Faute d’interlocuteur, ils se rendront donc en mairie de Saint-Paul la semaine prochaine.
 

  • Réunion la 1ère
  • Publié le
Ils ne décolèrent pas. Les habitants de Mafate n’acceptent pas la consigne passée par la DEAL aux sociétés d’hélicoptère. Des constructions sont en cours, des rénovations également. Ils craignent désormais de ne pas pouvoir les mener à bien.

A la recherche d’interlocuteurs, une réunion a donc été organisée ce samedi 2 mars au matin à l’Ilet aux Orangers dans le cirque pour évoquer la question. Peu d’habitants s’y sont finalement présentés. Certains nourrissaient pourtant l’espoir d’y rencontrer le préfet.


La décision ne passe pas


Objectif : dialoguer autour de la consigne donnée au début du mois de février concernant le transport de matériaux de construction. Engagé dans une lutte contre les constructions illégales dans le cirque, l’Etat a ainsi décidé de durcir la réglementation. Sans permis de construire, pas d’acheminement de matériaux. Les zones en dehors des Ilets, considérées à risque car très instables, sont visées.  
  

La commune de Saint-Paul à défaut du préfet


La rencontre espérée n’a finalement pas eu lieu, les invités n’étant pas au rendez-vous. Les habitants du cirque ont donc prévu une nouvelle action la semaine prochaine. Ils souhaitent ainsi descendre à Saint-Paul pour rencontrer le maire de la commune, Joseph Sinimalé.

Selon eux, aucun représentant de Saint-Paul n’était présent lors de la rencontre entre les sociétés d’hélicoptère et la DEAL, début février, quand la décision a été annoncée sur le transport des matériaux. Ils s’étonnent également qu’aucun courrier ne leur ait également été adressé, à cette heure, pour les informer de la décision prise. Ils disent ainsi se sentir abandonnés.

Pour eux cette consigne signe la fin des constructions dans le cirque et par conséquent la fin de son développement.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play