Saint-Pierre : un coup de pouce pour les restaurateurs

tourisme
Restaurants sur trottoirs st pierre
Les restaurants bénéficient d'une autorisation exceptionnelle d'occupation temporaire de l'espace public à Saint-Pierre pour permettre l'accueil de leur clientèle. ©Loïs Mussard

Des terrasses sur les trottoirs, sur les places de parkings ou sur les espaces végétalisés: c'est la grande nouveauté offerte aux restaurateurs de Saint-Pierre. La municipalité va délivrer des autorisations d'occupation temporaire de l'espace public pour pallier les pertes liées au COVID.  

L'annonce est originale. Face aux pertes financières engrangées par les professionnels de la restauration, la municipalité de Saint-Pierre a décidé de lancer un plan d'aide inédit. Objectif permettre aux restaurateurs d'augmenter leur surface de réception.

Restaurateurs et tables dans la rue
Les trottoirs, les places de parking et les espaces végétalisés sont désormais accessibles aux restaurateurs qui en font la demande auprès des services municipaux. ©Loïs Mussard

Les dernières mesures préfectorales exigeant l'accroissement des distances de sécurité sanitaires, bon nombre de professionnels se voyaient contraints de fermer boutique faute d'espace suffisant pour accueillir leur clientèle. 

Les restaurants descendent dans la rue

 

Avec l'AOT, l'autorisation d'occupation temporaire, de certains espaces publics de nouvelles perpectives sont envisageables. La municipalité va en effet permettre aux restaurateurs de disposer des tables sur les trottoirs, sur certaines places de parking et sur des espaces végétalisés. 

La rue Auguste Babet va également être fermée dans les deux sens à partir de 19h pour permettre une occupation de la chaussée par les restaurateurs. Une décision saluée par les professionnels qui y voient un coup de pouce providentiel. L'occasion de remettre des couverts sur table et tenter de relancer leur chiffre d'affaire, fortement impacté par la crise COVID. 

Rue auguste babet Saint-Pierre
La rue Auguste Babet sera fermée à la circulation à partir de 19h afin de permettre aux restaurateurs d'installer leurs tables directement sur la chaussée. ©Loïs Mussard

Pour bénéficier de cette autorisation d'occupation temporaire de l'espace public, les restaurateurs doivent se faire connaître auprès des services municipaux. Une fois la demande validée et l'emplacement défini, l'occupation est permise à titre grâcieux. Pas de date de fin fixée pour l'instant. La durée de la  mesure dépendra de l'évolution de la crise sanitaire.

De quoi mettre du beurre dans les épinards et permettre aux restaurateurs de répondre à une demande forte, en toute sécurité.  

Les Outre-mer en continu
Accéder au live