Journée mondiale des sourds : l'importance de sensibiliser le public entendant

handicap saint-pierre
Journée mondiale des sourds à Saint-Pierre
©Loïs Mussard
La Journée mondiale des Sourds est célébrée pour la toute première fois à La Réunion, ce samedi 25 septembre. Pour l'occasion, l'Arpeda, l'Association réunionnaise de parents d’enfants déficients auditifs, se mobilise : rendez-vous est donné au Kerveguen, à Saint-Pierre.

Soixante-trois ans après sa première édition en Italie, la Journée mondiale des Sourds est célébrée pour la toute première fois à La Réunion, ce samedi 25 septembre. L'événement est organisé par l'Arpeda, l'Association réunionnaise des parents d'enfants déficients auditifs, dans les jardins du Kerveguen, à Saint-Pierre, et il est ouvert à tous les publics.

Au programme : une exposition ainsi que différents ateliers autour de la langue des signes et du "langage parlé complété" : des jeux familiaux pour appréhender la culture sourde aux spectacles contés avec des mimes.

Sensibiliser le public entendant

Hervé Prévost, éducateur à l'Arpeda, souligne l'importance de cette manifestation. Il s'agit, explique-t-il, de "faire connaître les revendications de la communauté sourde et de senbiliser le public entendant à la culture sourde qui est très particulière".

"Quand on est handicapé, quand on est sourd, on est toujours un citoyen de seconde catégorie, parce que c'est plus compliqué dans la vie quotidienne. C'est plus compliqué pour aller se soigner ou d'accéder à la politique".

Pour les parents d'enfants, c'est également l'occasion de partager leurs vécus et leurs expériences et témoigner notamment de leurs difficultés.

Re(voir) le reportage de Réunion La 1ère :

Plus de 20 000 déficients auditifs à La Réunion

A La Réunion, on estime qu'entre 20 et 30 000 personnes souffrent de déficience auditive. Et entre 1 000 et 1 500 personnes sont touchées par la surdité.