Saint-Pierre : des collégiens saint-paulois se mobilisent pour offrir des repas aux sans-abri de Terre-Sainte

solidarité saint-pierre
Distribution de repas opération solidarité pour les sans-abri Terre Sainte La Réunion Association Dalie Solidarité
L'association Dalie Solidarité et les élèves du collège Jules Solesse ont offert des repas à une cinquantaine de sans-abri ©Olivier Murat
Les élèves de la section "Hygiène alimentaire" du collège Jules Solesse ont distribué des repas aux sans-abri saint-pierrois, dans le quartier de Terre-Sainte. Des repas préparés par les collégiens, eux-mêmes, grâce aux 400 boîtes de conserves collectées avec l'aide de l'association Dalie Solidarité.

Le rendez-vous était donné à midi, ce vendredi, dans le quartier de Terre-Sainte, à Saint-Pierre. Plus d'une cinquantaine de sans-abri se sont rendus dans les locaux de l'association Dalie Solidarité, au niveau de la ruelle Pavée, pour se voir offrir un repas.

Au menu du jour, un riz cantonnais accompagné d'un rougail dakatine préparés bien sûr avec cœur par les membres de l'association qui ont reçu un coup de main des élèves de la section "Hygiène Alimentaire et Service" du collège Jules Solesse de Bois de Nèfles Saint-Paul.

Des élèves de la section "Hygiène Alimentaire et Service" du collège Jules Solesse de Bois de Nèfles Saint-Paul
Des élèves de la section "Hygiène Alimentaire et Service" du collège Jules Solesse de Bois de Nèfles Saint-Paul ©Olivier Murat

435 boîtes de conserves collectées

Ces collégiens en section SEGPA ont donc aidé à la confection des repas, mais ils ont également œuvré en amont en participant à une collecte de de denrées alimentaires. Ils ont ainsi récolté un total de 435 boîtes de conserves pour cette opération de solidarité, comme l'explique Dalie Ragot, la coordinatrice de l'association qui porte son nom.

Revoir l'interview de Dalie Ragot sur Réunion La 1ère :

Terre-Sainte : la jeunesse, le cœur sur la main

  

De plus en plus de personnes démunies

L’association Dalie Solidarité existe depuis 1992 et deux à trois fois par jour, elle sert 50 repas en moyenne aux plus démunis. "On travaille aussi avec la boutique solidarité. Les sans-abri peuvent venir chez nous pour les petits-déjeuners, les repas et la distribution de vêtements et de kits d’hygiènes", précise Dalie Ragot.

La coordinatrice de l’association constate que de plus en plus de jeunes et de personnes âgées viennent solliciter l'association pour que celle-ci lui vienne en aide. Mais également de plus en plus de femmes. Elle estime que le nombre de démunis a triplé au cours de ces 20 dernières années.

Des élèves de la section "Hygiène Alimentaire et Service" du collège Jules Solesse de Bois de Nèfles Saint-Paul
Les élèves du collège Jules Solesse ont participé à la confection des repas distribués aux sans-abri ©Olivier Murat

L'association au chevet également des familles

Et au-delà du soutien donné aux sans-abri, il n'est pas rare pour l'association de venir également en aide à des familles également démunies. "Il y a des gens qui sont dans le besoin, qui n’ont pas à manger et pour qui, c’est très dur avec leur petite retraite ou le RSA, souligne Dalie Ragot. De temps en temps quand ils viennent nous voir, on leur donne aussi un colis alimentaire".

La responsable annonce que d'autres opérations de solidarité sont prévues. Régulièrement, l'association organise des sorties pédagogiques ainsi que des collectes alimentaires.