réunion
info locale

6000 cachets d'ecstasy et 15 kg de résine de cannabis interceptés par les douaniers de l'aéroport Roland Garros

trafic de drogue sainte-marie
Cannabis
©francetvinfo
Deux femmes ont été interpellées ce week-end à l'aéroport Roland Garros. Elles transportaient notamment dans leurs valises 6000 cachets d'Ecstasy
Les deux femmes, deux jeunes marseillaises ont été placées en garde à vue samedi en fin de journée. 

Leurs gardes à vue ont déjà prolongées  et elles le seront sans doute une nouvelles fois au moins jusqu'à mercredi car il s'agit de stupéfiants. Au total les douaniers ont intercepté 15 kilos de résine de cannabis et 6 000 cachets d'ecstasy. Une enquête a été ouverte pour transport détention et importation de drogue, enquête suivie par la substitut du procureur Fanny Gauvin.  

Pour l'instant au vu de la saisie on imagine un trafic plus important. Reste à savoir désormais si cette affaire est en lien avec les précédentes saisies de drogue. Pour ces faits en tout cas les deux jeunes femmes marseillaises qui ont déjà leur avocat risquent 10 ans de prison.

Depuis le début de l'année, des voyageurs ont été interpellés en possession de drogue. Le 25 janvier dernier, 3 hommes qui transportaient 25 kilos de résine de cannabis dans des bidons de lessive ont été mis en examen et écroués et le 16 février, ce sont pas moins de 23 kilos de drogue emballés du papier cadeau qui ont été interceptés par les douaniers. En une année, les douanes ont saisi deux fois plus de cocaïne. "Il y a des saisies à l’aéroport, mais aussi au niveau postal, affirme Eric Tuffery, procureur de la République. Police et gendarmerie font un travail compliqué pour remonter les trafics qui peuvent être parfois très structurés". En zone gendarmerie, les saisies d'ecstasy ont explosé : 12 000 cachets en 2018, et 14 000 l'année précédente.

 Voir le reportage de Delphine Poudroux et Daniel Fontaine: 
©reunion

 
Publicité