réunion
info locale

L’éruption du Piton de la Fournaise a repris au même endroit

le piton de la fournaise sainte-rose (réunion)
Eruption 14 août 2019
Prise de vue du site éruptif vers 09h30 heure locale le 13/08/2019 ©OVPF-IPGP
C’est reparti ! Après seulement quelques heures d’interruption, l’éruption du Piton de la Fournaise a repris ce jeudi 15 août à 8h30, au même endroit. Cette quatrième éruption de l'année est décidément pleine de surprises.  
Elle s’était arrêtée vers 4h20 ce jeudi 15 août et finalement elle est repartie à 8h30. L’éruption du Piton de la Fournaise a repris quatre heures plus tard. Suite à des observations menées sur place, les scientifiques confirment que "l'activité de fontaine de lave a repris au sein du même cône éruptif". 
 

De petites fontaines

"Le trémor a repris progressivement à 8h30, explique Aline Peltier, directrice de l'Observatoire volcanologique. Pour l'instant, il est relativement faible, c'est impossible de dire si nous aurons à nouveau de belles coulées. Sur place, les observateurs font état de petites fontaines de lave". La lave s'échappe de la deuxième fissure, mais ces fontaines ne dépassent pas la hauteur du cône à l'heure actuelle. 

Aline Peltier précise qu'il s'agit toujours "de la même éruption car le site éruptif est le même et il n'y a pas eu de nouvelles injections de magma d'un site différent". Une telle configuration de reprise d'éruption s'est déjà produite en 2015 et 2007. 

Ecoutez les précisions d'Aline Peltier : 

Aline Peltier, reprise de l'activité du volcan

 


Des mouvements de magma

Dans son communiqué ce matin, l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise expliquait "qu’aucune hypothèse n’était écartée quant à l’évolution de la situation à venir". Arrêt définitif, reprise de l’activité sur le même site ou ailleurs : toutes les hypothèses étaient envisagées.

Les scientifiques avaient observé un "trémor résiduel sur la station situé sur le Nez Coupé du Tremblet", ainsi que des séismes profonds indiquant que "des mouvements de magma en profondeur" persistaient encore ce jeudi matin au levé du soleil. Finalement, quelques heures plus tard, le magma est revenu en surface. 
  

Et la route nationale 2 ? 

Cette quatrième éruption du volcan est décidément pleine de surprises. Ces derniers jours, l’une de ses coulées de lave menaçait de couper la route nationale 2. La dernière fois que cela s’est produit s’était en avril 2007. Pour le moment, Aline Peltier, directrice de l'Observatoire est rassurante : "entre le 13 août et la fin de la première phase éruptive ce matin, le front de la coulée la plus basse n'a quasiment pas bougé. La progression est lente et si les débits sont les mêmes, il n'y a pas d'inquiétude". Les scientifiques vont "suivre de près les débits au cours de la journée". 

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
Dans ces conditions, le Préfet de La Réunion maintient la phase d’alerte 2-2 "éruption en cours dans l’enclos Fouqué" du dispositif spécifique ORSEC volcan. L’accès du public à l’enclos Fouqué, depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan, sont toujours interdits. 

Une météo changeante

La reprise de l’activité est une bonne nouvelle pour les spectateurs qui sont venus ce jeudi au pied du Piton de la Fournaise espérant voir la coulée descendant les Grandes Pentes du volcan. Grand soleil, ciel bleu : ce matin les conditions météorologiques n'avaient jamais été aussi bonnes depuis le début de cette éruption, dimanche 11 août. En revanche, depuis la mi-journée, les nuages sont à nouveau de retour. Il faudra donc être patient et attendre qu'ils se dissipent pour admirer le volcan. 
 

Une nuit inoubliable 

Hier soir, sous la pleine lune, des dizaines de personnes avaient pris place sur le bord de la route des Laves pour dîner face au volcan. Une soirée inoubliable pour beaucoup. 

Regardez le reportage de Réunoin La 1ère : 
 
Publicité