A Salazie, la Mare à poule d’eau est envahie par des laitues

environnement salazie
A Salazie, Mare à poule d’eau est envahie par des laitues
A Salazie, Mare à poule d’eau est envahie par des laitues. ©Rahabia Issa
C’est une "catastrophe environnementale", estime la mairie de Salazie. L’emblématique Mare à poule d'eau est envahie par des laitues. Une espèce envahissante exotique qui est source de pollution du site.

Il y a désormais urgence à retirer cette plante. A Salazie, l’emblématique étang de Mare à poule d’eau est complètement recouvert de laitue d’eau. Cette espèce végétale envahissante s’est emparée de la mare.

La faune est menacée. Dans cet étang, le tilapia est pêché, mais ce n’est plus le cas depuis l’an dernier. "Les habitants de Salazie avaient l’habitude de venir ici pêcher le tilapia, mais ils ne peuvent plus", remarque Dominique Boyer, référent économique et touristique à la mairie de Salazie.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

La mare à Poule d'eau envahie par les laitues. Reportage à Salazie

 

Qui va nettoyer ?

Face à ce constat, une question. A qui incombe la responsabilité de nettoyer et d’évacuer cette espèce qui pollue ce site inscrit au patrimoine naturel national ? Pour le moment, personne n’a la réponse.

"Le plan d’eau n’appartient pas la mairie, nous sommes propriétaires de la surface terrestre et l’entretien du site est réalisé par la Cirest, explique Sidoleine Papaya, première adjointe à la mairie de Salazie. Il y a un problème d’assurance, de responsabilité et de gestion de l’argent public, donc on doit savoir à qui appartient ce plan d’eau pour pouvoir intervenir".

A Salazie, Mare à poule d’eau est envahie par des laitues
A Salazie, Mare à poule d’eau est envahie par des laitues. ©Rahabia Issa

 

D’autres plans d’eau concernés à La Réunion

Ce phénomène qui pose problème n’est pas unique à Salazie. L’étang de Bois Rouge ou encore l’étang du Gol, à Saint-Louis : cette espèce envahissante exotique prolifère dans d’autres zones humides de La Réunion.

A Salazie, la municipalité compte bien alertée l’Etat afin de trouver une solution à ce problème qu’elle qualifie de "catastrophe environnementale".

mare à poule d'eau
©Rahabia Issa