Salazie : le bloc rocheux de 250 tonnes dynamité sur la route de Grand Ilet

faits divers salazie
salazie eboulis bloc rocheux 250 tonnes route de Grand Ilet 220421
©Yves Gruyer

Les opérations de fragmentation du bloc rocheux de 250 tonnes ont pris du retard en raison des intempéries. Le bloc rocheux, tombé mercredi sur la route de Grand Ilet, à Salazie, a été dynamité ce vendredi 23 avril, dans l’après-midi.

La tâche s'est annoncée délicate pour les équipes techniques. Ce vendredi 23 avril, le bloc rocheux de 250 tonnes a été dynamité sur la Route de Grand Ilet, à Salazie.

Tombé sur la chaussée mercredi dernier, l’immense bloc rocheux était depuis en équilibre au-dessus du vide. Plusieurs habitations se situent en contre-bas, tout comme la route de Salazie sur laquelle menaçait de s’effondrer la masse rocheuse.

 

Dynamiter la roche

Prévue à 13h, l’opération de fragmentation du rocher a été décalée vers 17 heures. Elle devait avoir lieu la nuit dernière, mais elle avait déjà été annulée en raison des intempéries et notamment de l’orage. En effet, la foudre empêchait de dynamiter la roche en toute sécurité.

Regardez le FacebookLive de Réunion La 1ère :

 

Hier, les techniciens du BRGM, Bureau de Recherches Géologiques et Minières ont évalué les dégâts. Un filet de protection avait été installé pour sécuriser le bloc rocheux. Des travaux de purge de la falaise avaient aussi été menés.

 

La circulation sur ces axes

Pour permettre les travaux en toute sécurité, les RD52 Route de Grand Ilet secteur Mare à Citron et RD48 entre petit Sable et la Savane étaient fermées à la circulation à partir de 13h30. 

Une fois les travaux de dynamitage du bloc rocheux terminés, vers 18h, la RD 48 entre petite Plaine et La Savane était totalement rouverte. 

Toutefois, des travaux de nettoyage sur la RD 52 route de Grand Ilet secteur Mare Citron sont encore nécessaires avant la réouverture.

 

Le bloc rocheux s’est décroché de la falaise, mercredi, suite aux fortes précipitations. Depuis, les quatre familles habitants en contre-bas de la route ont été évacuées. La maire de Salazie a ouvert un centre d’hébergement.