Sécurité routière : un automobiliste sous l'emprise de l'alcool et de la cocaïne sur le boulevard Léopold Rambaud

sécurité
Contrôle de police sur la voie publique
©Police DDSP974

Une quinzaine de policiers, issus du Groupe de Sécurité Routière, de la Formation motocycliste et de la Section d'Intervention, a procédé à des contrôles sur le boulevard Léopold Rambaud dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 janvier 2021. Dix-huit infractions ont été relevées.

Comme il est de coutume depuis plusieurs semaines maintenant, un contrôle routier a été réalisé cette nuit sur l'axe du Boulevard Léopold Rambaud à Saint Denis. Selon la Délégation Départementale de la Sécurité Routière, ce lieu de courses motorisées, hors de tout cadre règlementaire, semble depuis quelque temps moins fréquenté par les adeptes de la "pousse". Néanmoins, les effectifs de la Police Nationale poursuivent leurs efforts.

Une quinzaine de policiers issus du Groupe de Sécurité Routière, de la Formation motocycliste et de la Section d'Intervention a donc été engagée. L'unité cynophile apportait son assistance technique en matière de recherche de produits stupéfiants. Ce contrôle était, en effet, opéré conformément à une réquisition du Parquet de Saint Denis, cadre juridique autorisant notamment les fouilles de véhicules.

Un conducteur sous emprise de l'alcool et de cocaïne

 

Dix-huit infractions ont été relevées. Dans le détail, seize contraventions étaient formalisées en raison notamment d'échappement bruyants ou générant des fumées excessives et de feux non conformes. Une petite quantité d'herbe de cannabis séchée et un poing américain étaient écartés.

Deux délits étaient ensuite constatés et à l'encontre du même conducteur. Ce dernier s'avérait circuler sous l'emprise de l'alcool et de la cocaïne. Suite à de nombreuses infractions routières préalables (téléphone tenu en main, excès de vitesse, non-respect d'un stop, non-port de la ceinture...), le permis de conduire de cet usager s'avérait invalidé à raison de la disparition de l'ensemble de ses points. Le véhicule était immobilisé et le conducteur amené au commissariat de Police.


Les forces de l'ordre qui confirment que ces contrôles sont amenés à se répéter dans l'avenir.