réunion
info locale

Shenaz Bagot aurait voulu être une fée

gayar
20170224 Shenaz Bagot
©Réunion1ère
Shenaz Bagot a été PDG à 22 ans. Elle a créé plusieurs entreprises et a été la première présidente de l’Ecole de la deuxième chance. 
Lorsque son père décède, Shenaz , l'ainée, va prendre les rênes de l'affaire familiale. Elle devient alors le plus jeune PDG de France,
Une affaire qu’elle fera prospérer, tout en ouvrant d’autres magasins.
 
Musulmane, mariée à un catholique, Shenaz se veut d'abord maman.
Shenaz Bagot : "Au-delà de nos confessions, nous sommes là pour apporter du bien être de la bienveillance... Je suis sûre que l'avenir appartient aux femmes. Elles vont faire changer les choses".
 
Elle fait bouger les choses en créant, avec d’autres chefs d’entreprises, l’Ecole de la deuxième chance. Une structure qui offre la possibilité aux jeunes en rupture avec le système éducatif traditionnel, une possibilité de formation et d’insertion dans la société.
 
En images avec Jean-Marc Collienne, Thierry Chenayer, et Frédéric Testa.

©reunion


Publicité