réunion
info locale

Suppression des 35% de vie chère pour les agents contractuels du CHU ?

santé
Inédit… à l’hôpital
CHU de La réunion
C'est une préconisation de la Chambre régionale des comptes : mettre fin à la sur rémunération versée aux agents contractuels non médicaux. L'économie effectuée serait de 19 millions d'euros. Les syndicats dénoncent une fonction publique à deux vitesses.
Dans le récapitulatif des pistes d’économie de la CRC, la mesure tient sur deux petites lignes dans l’annexe n°3 : « Mettre fin à la sur rémunération versée sans base légale aux agents contractuels non médicaux », impact : 19,25 millions d’euros.

Dans son rapport , la CRC considère que « les agents bénéficient de l’ensemble des éléments de sur rémunération comme les titulaires. Les textes relatifs à la sur rémunération visent explicitement les fonctionnaires, ce qui exclut les agents contractuels comme confirmé, par la jurisprudence administrative » souligne encore le document à la page 26.

Pour les syndicats, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
Après avoir touché aux RTT, supprimé l’indexation des primes des hospitaliers, on parle aujourd’hui de ne plus verser les 35% de vie chère aux contractuels, une mesure qui concernerait les administratifs mais aussi des aides-soignants ou encore des infirmiers.
Les contractuels représentent 24% des personnels des CHU. 
 

Une fonction publique à deux vitesses


La mesure pourrait concerner 1700 agents du Nord et du Sud mais 3500 contractuels au total sur tout le département.
Pour les syndicats CFTC et FO, les seuls à siéger au sein du Conseil de surveillance prévu demain à Saint-Paul, la discussion du point 4 à l'ordre du jour de la séance sera très animée.
Il est hors de question d'avoir une fonction publique à deux vitesses et à travail égal, salaire égal dit la CFTC qui s'inquiète, il y aura selon elle, une désaffectation pour les métiers hospitaliers.
tract FO
©FO SANTE
Force Ouvrière de son côté appelle les personnels hospitaliers à se retrouver devant les établissements de l'île à partir de 5h00 puis à se diriger au siège du CHU où se tiendra à partir de 9h00 le conseil de surveillance.      
 

 


     

Publicité