Surf : fin de l’étape française du World tour, une grosse déception pour Jérémy Florès

surf
Jérémy Florès remporte le Quiksilver Pro à Hossegor
Jérémy Florès remporte le Quiksilver Pro à Hossegor ©Quicksilver sur France 3 Nouvelle-Aquitaine
Les plages d’Hossegor dans Les Landes n’accueilleront plus le Championship tour. La WSL a du modifier le format et le calendrier du World tour. Une décision qui n’est pas du goût du surfeur réunionnais Jérémy Florès, et il le fait savoir.
La WSL, la ligue de surf mondiale, a annoncé vendredi dernier son calendrier et sa nouvelle formule. La reprise ne se fera pas avant décembre 2020, ce sera à Pipeline. La WSL a finalement acté le principe d’une "saison blanche" pour 2020 à cause de la pandémie de coronavirus.

La saison régulière débutera donc à Hawaï en novembre à Maui pour les dames et en décembre à Pipeline pour les hommes. En revanche, l’étape française du Quicksilver Roxy Pro France, à Hossegor dans Les Landes, disparaît du Championship Tour. Une annonce mal vécue par le surfeur réunionnais Jérémy Florès.

 

Grosse déception pour Jérémy Florès


Dans une interview accordée au journal L’Equipe, Jérémy Florès dit en vouloir à la WSL. Pour le numéro 10 mondial, c’est une grosse déception. Il estime qu’il s’agit d’une étape historique, et qualifie la décision prise par la WSL de " catastrophe ". " C’est terrible aussi pour l’économie locale ", ajoute-t-il.

Ce genre d’épreuve est rare, selon le surfeur réunionnais. Il regratte ainsi de n’avoir plus qu’une seule étape européenne, au Portugal, au Championship Tour, contre 3 en Australie par exemple.
 

 

Le Quicksilver Roxy Pro France descend d’un cran


La refonte du calendrier prévoit que la saison régulière s’arrête en août, l’étape change de division. Après 31 éditions au Championship Tour, elle devient un Challenger Series, permettant de se qualifier pour le Championship Tour.

Un "déclassement" qui laissent tout de même un goût amer à la communauté française du surf, en témoigne les commentaires à ce post Facebook de la Fédération Française de Surf.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live