publicité

Thierry Robert annonce en direct dans le JT qu'il entame une grève de la faim

Le député-maire de Saint-Leu proteste contre la décision favorable de la commission départementale de la nature des paysages et des sites (CDNPS) à l'ouverture de la carrière de Bois-Blanc. Il va finalement mettre un terme à son action vers 1h30 ce jeudi matin.

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
La décision a été publiée en début de nuit, mais Thierry Robert, maire de Saint-Leu avait participé aux débats. Il connaissait l'avis favorable de la commission.  
Il s'est montré très virulent lors du direct à la fin du JT de 19h00 de Réunion1ère.

Il annonce une  grève de la faim pour défendre la population jusqu’au bout et pour faire pression sur le préfet : l’empêcher de prendre un arrêté autorisant l’ouverture de la carrière avant le 23 mars.
 
La préfecture dans un communiqué rappelle qu’aucun arrêté ne peut être pris avant la modification du PLU de Saint-Leu.
Que les personnes présentent lors des débats, dont le maire de Saint-Leu ont été informées de cette impossibilité.
Autrement dit qu’aucun arrêté autorisant l’ouverture de la carrière ne pouvait être pris avant le 23 mars, comme le laisse entendre Thierry Robert.
 
La préfecture dans la conclusion de son communiqué fait savoir qu’aucun arrêté autorisant l'ouverture de la carrière de Bois Blanc ne sera pris pendant la période de réserve électorale, c’est à dire avant le 18 juin.

En images avec Michelle Ozoux, Alix Catherine et Frédéric Testa
Thierry Robert en grève de la faim devant la préfecture



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play