réunion
info locale

Thierry Robert : vers un retour en politique ?

politique
Thierry Robert lors d'un pique-nique partage de l'association Dobout dans la forêt du Tévelave le 7 mai 2019
Thierry Robert lors d'un pique-nique partage de l'association Dobout dans la forêt du Tévelave le 7 mai 2019 ©Page Facebook Dobout
Un mois après la création de son association " Dobout ", où en est Thierry Robert ? L’ancien maire de Saint-Leu, ancien député, a officiellement quitté la politique depuis que son élection à l’Assemblée Nationale a été invalidée par le conseil constitutionnel.
 
Chassez le naturel, il revient au galop. S’il n’a plus aucun mandat politique, Thierry Robert préside désormais une association dont les préoccupations ressemblent fort à un programme politique.

La création de " Dobout "  a été annoncée de manière un peu mystérieuse dans un premier temps par le biais d’un affichage un peu partout sur l’île avec un slogan sous une île de la Réunion dessinée en noir : " Ne laissons pas la Réunion sombrer ", suivi d’un deuxième affichage " défi relevé " avec cette fois des couleurs vertes et rouge.

Alors, un mois après est-ce que le Thierry Robert version " président d’association " a suscité des adhésions, un petit tour sur la page Facebook de " Dobout " permet de se faire une idée. Un peu plus de 600 abonnés en environ un mois, ce n’est pas un raz de marée.

Sur le site internet de l’association, un problème de maintenance empêchait d’y accéder ces derniers temps, donc difficile d’y mesurer le nombre de commentaires ou d’interactions éventuelles.

Quoiqu’il en soit, les documents qu’on peut consulter sur la page de " Dobout " montrent une association qui ressemble à s’y méprendre à un parti. Le but affiché l’émancipation de La Réunion, et la déclinaison de cet objectif a tout d’un programme : lutte contre la vie chère, partage des richesses, on trouve aussi un volet culturel et même une pointe de diplomatie avec un soutien aux initiatives qui aident au développement international.

Cette lettre d’intention est signée Thierry, tout court, sans doute pour plus de proximité, peut-être aussi parce que Thierry Robert a bien compris qu’il avait fini par agacer avec une attitude parfois excessive.

En tout cas cela n’a pas entamé son optimisme, dans sa dernière publication, il appelle à l’union de toutes les associations de La Réunion.
 
Publicité