Tourisme : la crise sanitaire pèse toujours sur la fréquentation touristique des hôtels

tourisme
hôtel piscine terrasse frangipanier
Hôtel Alamanda Hermitage les bains ©Laurent Figon
A la Réunion, la fréquentation touristique durant l’hiver austral est globalement en baisse, avec une clientèle essentiellement française. Le bilan de l’Insee montre un dynamisme en juillet et un fort repli en août 2021.

Hôtels, restaurants, gîtes…. Cet hiver austral n’aura pas été l’un des plus actifs en termes de fréquentation touristique à la Réunion. Les mesures sanitaires ont eu un impact important sur les réservations, comme le révèle un bilan de l’Insee Réunion, publié ce lundi 29 novembre 2021.

Les hôtels et les gîtes ont enregistré une baisse de 20% des nuitées (par rapport aux chiffres d’avant-crise). Une clientèle essentiellement française puisque les étrangers ne représentent que 2% de l’activité, contre 11% en août 2019.

Une activité contrastée

En juillet, l’activité touristique était pourtant bien partie. Avec la levée de nombreuses mesures sanitaires, le nombre de nuitées est en hausse. Les mieux lotis sont les établissements haut de gamme de 3 à 5 étoiles, qui bénéficient d’une augmentation de 35% de la clientèle.

L’embellie sera de courte durée puisque le 29 juillet 2021, le Préfet annonce la mise en place à nouveau d’un confinement et d’un couvre-feu à 18h. Le nombre de nuitées baisse de 42% (par rapport à 2019) pour le mois d’août, entraînant une baisse quasi-équivalente des hôtels et restaurants. Le taux d’occupation ce mois-là est le plus bas enregistré depuis juillet 2020, toujours selon l’Insee Réunion.