Tous en bleu pour la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

société
autisme journée mondiale de sensibilisation 020421
©Autisme France

A La Réunion, 8 000 personnes sont atteintes du Trouble du Spectre de l'Autisme. Un trouve du neuro-développement qui nécessite une bonne compréhension de ce handicap. Malgré un plan autisme, de gros efforts restent à faire pour l’accompagnement des personnes autistes et leurs familles.

Tous en bleu ce vendredi 2 avril  pour la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Dans le cadre de cette journée, Autisme Réunion organise une matinée de sensibilisation et d’information autour de l’autisme au mail de Rodrigues à l’Ermitage. Scolarisation, accompagnement des adultes et des familles, autant de thèmes qui seront abordés.

8 000 personnes autistes à La Réunion

La Haute Autorité de Santé estime qu’environ 100 000 jeunes de moins de 20 ans et près de 600 000 adultes sont touchés par ce handicap. A La Réunion, 1% de la population est atteinte de trouble du spectre de l’autisme, soit 8 000 personnes environ. Il existe une forme rare de l'autisme, appelé syndrôme d'Asperger. D'une très grande intelligence, les autistes Asperger peuvent être mal diagnostiqués. Kévin est autiste asperger, il travaille à Réunion la 1ère. Voici son portrait.

C’est la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Portrait de Kevin qui travaille à Réunion La 1ère ©Réunion la 1ère

Le TSA, ou trouble du spectre de l’autisme, est souvent difficile à diagnostiquer d’emblée chez un enfant. Les premiers signes sont perceptibles avant l’âge de 3 ans. La communication, les interactions sociales et le comportement sont autant d’indices qui pourraient alerter sur cet éventuel handicap. Ce trouble du neuro-développement touche environ 7 500 bébés chaque année en France.

Un plan autisme mais encore des efforts à faire

L’autisme est un handicap, et non une maladie. La personne autiste perçoit le monde de façon différente. Cette année, l’accent est mis sur l’autonomie chez la personne autiste. Entre 2013 et 2017, 10 millions d’euros ont été investis à La Réunion et Mayotte pour améliorer l’accompagnement de ces personnes. 400 millions d’euros ont été débloqués pour le 4ème plan autisme 2018-2022.

Malgré tous les efforts, aujourd’hui encore les listes d’attente dans les établissements spécialisés sont extrêmement longues. La scolarisation de ces enfants reste un véritable parcours du combattant. Autant d’écueils qui ne facilitent pas l’intégration de ces personnes dans la société, comme l’explique Nathalie Faucher, présidente d’Autisme Réunion, invitée de la matinale de Réunion la 1ère.

La crise sanitaire et notamment la période de confinement sont une véritable épreuve pour les personnes autistes, et particulièrement les enfants. Le port du masque est aussi une grande difficulté. Des autorisations dérogatoires ont donc pu leur être accordées en cette période qui peut apparaître comme particulièrement angoissante.

Portes ouvertes et conférence pour informer sur l’autisme

Samedi 3 avril, une journée portes ouvertes est organisée dans les locaux du Groupe d’Entraide Mutuelle » TSA 974, à Saint-Paul. L’association permet aux personnes autistes de sortir de leur isolement avec diverses activités.

Une conférence sera également donnée par l’écrivaine Peggy-Loup Garbal, autiste Asperger, présidente de l’association "Nos âmes d’autistes", samedi 3 avril à la médiathèque François Mitterrand à Saint-Denis.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live