publicité

Un colis suspect a été neutralisé par les démineurs devant l’église des Saints des derniers jours à Saint-François

Ce matin en arrivant, le responsable de l’église, Jacques Ferrier, trouve devant la porte principale un colis avec une lettre de menace. Il appelle immédiatement la police.

© Jacques Ferrier
© Jacques Ferrier
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Le colis a tout l'apparence d'une menace, peut-être une bombe, peut-être une plaisanterie de mauvais goût.
La procédure  prévue dans pareil cas se met immédiatement en place. 
Les démineurs arrivent, accompagnés des policiers et des pompiers.
La circulation est interrompue sur la route de Saint-François au-dessus du quartier de la chaumière.

Une seule explosion 

Un robot muni de bras articulés et de caméras est utilisé pour inspecter le colis. La décision est prise de le faire exploser.
Une seule détonation retentit. 
Le paquet déchiqueté va maintenant livrer les informations nécessaires pour démasquer ceux qui l'ont confectionné et déposé devant le lieu de rassemblement des membres de l’église des saints des derniers jours à Saint-François, le jour de Pâques.


Le colis est neutralisé. Les pompiers n'auront pas à intervenir

La circulation est rétablie sur la route de Saint-François
 

En images avec Jean-Régis Ramsamy,Rodolfo Ozan et Thierry Custine
 

Alerte à la bombe à Saint-François

 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play