Un dernier au revoir à Patrick Savatier au centre funéraire de Prima

société
Veillée funéraire de Patrick Savatier au centre funéraire de Prima
La cérémonie des obsèques a lieu ce samedi 28 mai 2022 dès 14h. ©Adjaya Hoarau
Les obsèques de Patrick Savatier, le membre fondateur de Momon Papa Lé La, ont lieu ce samedi 28 mai 2022. Au centre funéraire de Prima, l'heure est au souvenir d'un homme qui a ardemment défendu les Réunionnais les plus démunis.

Ce vendredi 27 mai 2022, La Réunion a perdu un de ses piliers de la lutte contre la misère. Patrick Savatier s’est éteint, de maladie, à l’âge de 61 ans.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 

Vive émotion lors des obsèques du fondateur de Momon Papa Lé La Patrick Savatier

Le père de l’association “Momon Papa Lé La”, originaire de Moselle arrivé à La Réunion en 1999, avait mis le pied dans l’action sociale en commençant par défendre les femmes victimes de violences. “Ce qui l’alimentait, c’était d’avoir un monde sans souffrance”, commente Jean-Charles Nagou. 

Une centaine de personnes 

Depuis plus de vingt ans, Patrick Savatier aura donc aidé plusieurs centaines, voire milliers de Réunionnais en détresse. Certains étaient venus ce samedi matin lui rendre un dernier hommage au centre funéraire de Prima, où se tient la veillée. 

Marie-Annick, venue de Saint-Benoît, justifie ainsi sa présence : “Mi lé venue pour renn a li un hommage. Pou son grand coeur, li lé venu en aide aux pauvres, fait beaucoup de choses pou La Réunion, mi lé là pou remerci a li ou sa li lé”. 

L'après-midi, une centaine de personnes a assisté à la bénédiction, dont ses frères d'armes, puisque Patrick Savatier avait été plus de dix ans dans l'armée, au sein du 1er régiment de chasseurs parachutistes. 

"Ça me fait chaud au coeur"

Parmi ceux et celles assistant à cette veillée funéraire, ses proches étaient évidemment présents. Son épouse Sabrina, également encadrante technique d’un des ateliers et chantiers d’insertion lancés par Patrick Savatier et les bénévoles de Momon Papa Lé La, était émue de voir tant de monde affluer.

Ça me fait chaud au coeur. On ne se rendait pas compte qu’il touchait autant le coeur des gens.

Sabrina Savatier

Pour autant, celle qui a oeuvré aux côtés de Patrick Savatier de longues années ne se démotive pas, même si sa disparition a bouleversé les membres de Momon Papa Lé La.

Cette association c’était son bébé. Ce bébé-là il l’a partagé avec d’autres, et nous tous ensemble on va encore faire grandir ce bébé. (...) Ca a été très dur pour nous d’accepter son départ, mais ça nous donne une force pour continuer et surtout ne pas lâcher. Les gens vont continuer à nous appeler et nous on va continuer à répondre présent. 

Sabrina Savatier

Continuer le travail de l'association

Son neveu, Franck Narayanin, est aussi persuadé que sa disparition ne va en rien contraindre la motivation de l’association. “De là-dedans va ressorte le meilleur”, dit-il. Lui est mobilisé par les préparatifs des obsèques depuis vendredi.

Le papa lé parti, mais la maman lé toujours là, et elle a besoin de toute sa famille de sang et de coeur autour d’elle.

Franck Narayanin

Il invite les Réunionnais “à avoir une prière pour ce grand monsieur”, qu’il n’hésite pas à comparer à d’autres figures de l’action sociale tels le Père Pedro ou Coluche. 

"Il m'a donné cette force-là" 

Et puis il y a ceux qui, par le passé, ont reçu l’aide bienveillante de Momon Papa Lé La, et ont souhaité à leur tour prendre le relais. C’est le cas de Carl, qui évoque ses souvenirs avec Patrick Savatier qui l’a accueilli, et l’a notamment aidé à se sortir de son addiction. Il fait désormais partie de ceux qui apportent leur aide à l'association. 

Je me suis retrouvé à la rue en 2010, et à ce moment-là il m’a accueilli. C’est certain que monsieur Savatier avait un fort caractère, il m’a vraiment aidé à surmonter les problèmes que j’avais. Il m’a donné cette force-là. (...) Tout le monde na son deuxième chance.

Carl

Nul doute qu'ils seront nombreux à faire vivre son héritage à l'avenir.