Un nouveau pic d’affluence attendu à l’aéroport Roland Garros

océan indien
Aeroport de Gillot
Aeroport de Gillot ©Géraldine Blandin

L’aéroport Roland Garros s’attend à un nouveau pic de fréquentation le samedi 2 janvier et limite l’accès à la zone d’embarquement à partir de ce mardi 29 décembre. C’est en effet bientôt l’heure du départ pour les milliers de touristes venus passer les vacances dans l’île.

L’aéroport Roland Garros  connait un pic d’activité depuis la levée des motifs impérieux pour voyager entre la métropole et La Réunion le 15 décembre dernier. Après le pic des 12 400 passagers enregistrés pendant le premier week-end des vacances, les 19 et 20 décembre dernier, un nouveau record d’affluence est attendu le samedi 29 décembre.

Le reportage de Réunion la 1ère :
 

Un nouveau pic de fréquentation est attendu samedi à l’aéroport Roland Garros

 

C’est en effet bientôt l’heure du départ pour les milliers de touristes venus passer les vacances dans l’île puisque la rentrée scolaire aura le lundi 4 janvier dans l’Hexagone. Ce sont 2 000 passagers qui sont annoncés le matin, et 3 000 à 3 200 au total sur la journée.

Accès limité à la zone d'enregistrement

Mais dès ce mardi 29 décembre, et jusqu’à dimanche, ce sont de 1 600 à 1 800 voyageurs sur le départ qui sont attendus chaque soir à l’aéroport Roland Garros. Et si on compte les accompagnants, plus de deux en moyenne par passager, cela fait environ 5 000 personnes à gérer par jour.

Gillot limite donc à partir de ce mardi 29 décembre l’accès à l’aérogare aux seuls voyageurs. Et cela jusqu’au 3 janvier prochain. Seuls les voyageurs munis de leurs cartes d’embarquement seront acceptés à l’intérieur de l’aérogare.

Une fois l’enregistrement effectué, ces passagers pourront néanmoins retrouver leurs proches à l’extérieur ou encore au niveau de l’espace de restauration. C’est là qu’ils pourront faire leurs derniers adieux avant de retourner dans l’aérogare et d’entamer les derniers contrôles de police avant l’embarquement.

Vague de retours de vacances prévue le 10 janvier

Dans le sens des arrivées, par contre, une accalmie est prévue à partir du 1er janvier, avant une nouvelle hausse du trafic dès le 10 janvier. Ce qui correspondra au retour des milliers de vacanciers réunionnais dans l’île avant la rentrée scolaire.

Le bilan du trafic à Gillot pour cette année 2020 est forcément très faible, crise sanitaire oblige. Le cap du million de passagers a néanmoins été franchi alors que l’année dernière 2,500 millions de passagers avaient été comptabilisés. Un niveau de fréquentation que l’on ne devrait pas retrouver avant 2025, selon les prévisions actuelles.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live